Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Tournoi des recrues - Jour 2

par Staff Writer / Montréal Canadiens

Au lendemain d’une défaite de 4 à 3 en prolongation face aux Penguins de Pittsburgh, les recrues du Tricolore ont sauté sur la glace pour environ 45 minutes en préparation de leur deuxième affrontement au tournoi des recrues de London, cette fois-ci face aux espoirs des Maples Leafs de Toronto.

« Nous avions l’impression d’être une équipe différente de celle d’hier ce matin à l’entraînement. Nous sommes sortis confiants. Nous voulions bien faire les choses, comme hier contre les Penguins. Nous voulions nous appliquer pour les exercices et bien faire nos passes. Ça s’est bien passé », de confier l’attaquant Charles Hudon qui a obtenu quelques bonnes chances de marquer la veille. « Nous avons de plus en plus de fun à être sur la glace ensemble. Nous commençons à bâtir une belle chimie. »

- Les attaquants Sam Studnicka et Jamal Watson seront en uniforme en soirée, tout comme les défenseurs Travis Brown et Josiah Didier. Pour leur part, les attaquants Brandon McNally et Dryden Hunt et les défenseurs Mac Bennet et Simon Bourque seront écartés de l’alignement.

- Après Zachary Fucale la veille, ce sera au tour de Michael McNiven de protéger la cage des Canadiens face aux Maple Leafs. Le gardien de18 ans, l’un des cinq joueurs invités par l’organisation à participer au camp, entend bien profiter de cette chance unique.

« Ce n’est pas tout le monde qui obtient cette chance. C’est une belle opportunité pour moi. Je suis certain que les gars vont bien jouer devant moi et qu’ils vont me rendre la vie plus facile », soutient le gardien de l’Attack d’Owen Sound dans la OHL, qui a compilé un dossier de 15-8 la saison dernière. « Ce sera mon tout premier départ dans ce genre de situation, donc j’ai très hâte. J’étais très fébrile dans les dernières semaines à l’idée de venir à ce camp. »

Et McNiven n’a pas chômé durant ces quelque neuf semaines qui ont séparé le camp de développement du présent tournoi.

« Le dernier été a assurément été le plus important de ma vie, avec le camp de développement. Je suis arrivé avec un léger surplus de poids. J’ai pris l’été au complet pour me ressaisir sur cet aspect et ça regarde très bien pour l’instant », d’admettre McNiven, qui fait maintenant osciller la balance 212 livres. « J’ai perdu presque 11 livres depuis, et j’aimerais en perdre cinq autres. Ça serait bien, je pourrais être plus agile et plus rapide sur mes pieds. Moi poids a été ma priorité cet été, et jusqu’à présent, ça va très bien. »

Originaire de Georgetown, à un peu moins de deux heures de London, McNiven pourra compter sur des supporters bien spéciaux dans les gradins ce soir.

« Ma famille et mon père seront là, et quelques tantes et oncles du coin également », se réjouit le cerbère. « Ce sera amusant pour eux et pour moi également. Je suis certain qu’ils ont très hâte. »

- Tim Bozon a eu quelques difficultés à accepter la décision de ses patrons qui ont préféré l’été dernier lui faire jouer une dernière saison dans les rangs juniors, même s’il était éligible à faire le saut chez les professionnels. Un an plus tard, celui qui a failli être emporté par une méningite bactérienne en mars 2014 comprend tout à fait les motivations qui ont poussé la haute direction à faire ce choix.

« Je disais le contraire avant, mais ça a été bénéfique pour moi. À la fin de ma saison junior, j’ai réalisé que c’était une bonne idée et que ça avait payé », reconnaît le Français qui a récolté 63 points en 57 parties la saison dernière avec le Ice de Kootenay. « Je n’étais pas heureux de la décision l’été dernier. Mais j’ai réalisé que ça m’a fait du bien, que je pourrais me rétablir à 100%. Lorsque j’étais au camp d’entraînement l’an dernier, je croyais être à 100%, mais ce n’était pas le cas. J’avais besoin d’une autre année pour revenir. J’ai eu beaucoup de temps de glace et j’ai joué dans de nombreuses situations. »

De retour en pleine force, le choix de troisième ronde des Canadiens en 2012 souhaite maintenant montrer sa vraie valeur aux dirigeants de l’équipe.

« L’objectif est de demeurer avec le grand club le plus longtemps possible. J’aimerais certainement jouer quelques matchs préparatoires avec l’équipe, mais je dois le mériter. Tu dois gagner ta place. Donc, c’est à moi à travailler fort pour mériter ma place », de conclure l’auteur du but égalisateur face aux Penguins vendredi soir en fin de troisième période. « J’y vais au jour le jour et j’essaie de m’améliorer à chaque jour, à chaque match et à chaque présence. C’est ma première année chez les professionnels et j’ai très hâte. »

- canadiens.com.

ÉCHOS DE VESTIAIRE
Charles Hudon
Michael McCarron
Zachary Fucale
Tim Bozon
Sylvain Lefebvre

En voir plus