Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Tomas Plekanec :En direct de Zurich

par Staff Writer / Montréal Canadiens
ZURICH -- Ça fait plus d’une semaine que je suis ici et j’ai soupé une seule fois au centre-ville de Zurich. Je n’ai pas beaucoup visité la ville, seulement quelques rues autour du restaurant. Ça ressemble beaucoup à Prague. C’est une vieille partie de la ville et c’est très joli. Si j’avais à comparer cet endroit à un autre, je dirais que c’est un peu comme le Vieux-Montréal. C’est d’une propreté étincelante. Il y a une rivière au milieu de la ville et l’eau est tellement claire qu’on peut presque voir le fond. J’y suis allé avec Josef Vasicek, qui a joué pour le Lokomotiv de Yaroslavl, en Russie, cette année. Il a déjà évolué avec les Hurricanes de la Caroline, avec qui il a gagné la coupe Stanley et l’an dernier, il s’est aligné avec les Islanders.


Si nous nous promenons dans la ville, nous portons les survêtements Nike de notre équipe. Les gens nous reconnaissent à Zurich à cause de ça, mais à côté de ça, ce n’est rien comme à Montréal.

Si nous étions plus près de la ville ou installés au centre-ville, je pourrais marcher et visiter beaucoup plus, mais en ce moment, ça prend environ 15 minutes en taxi, ce n’est donc pas pratique. Sinon, j’aime bien me promener, m’asseoir quelque part pour prendre un petit café. Je n’aime pas vraiment prendre des photos quand nous sommes dans un gros groupe. Je ne connais pas énormément de joueurs de hockey qui aiment ça. Si je le faisais, je recevrais sûrement les moqueries de mes coéquipiers.  Mais si je suis seul, je ne me gêne vraiment pas pour prendre de nombreuses photos!

L’an dernier, nous sommes allés sur un bateau avec tous les gars de l’équipe, mais cette année, nous n’avons pas eu la chance de faire un tel exercice. En fait, c’est plutôt le temps qui a joué contre nos plans d’équipe. Nous avons joué presque tous les jours. Dimanche soir, c’était notre quatrième match en cinq jours, donc depuis mon arrivée, avec le voyagement et tout, le temps s’est fait assez rare. Et pour les quarts de finale, nous devons nous rendre à Berne. Nous quittons Zurich demain et on est sur la patinoire mercredi ou jeudi – ça dépend où nous terminons dans le classement. Ça va probablement se décider aujourd’hui (lundi).

Nous avons un excellent groupe de joueurs et tout se passe très bien. Comme nous n’avons pas eu de temps pour visiter, nous sommes restés à l’hôtel à discuter dans la chambre de nos entraîneurs après le souper. Nos entraîneurs sont vraiment très très drôles et à chaque championnat du monde, on dirait qu’ils choisissent des chambres de plus en plus grosses, presque des quartiers VIP. Après chaque souper, on se retrouve environ 10 ou 15 gars jusqu’à environ 23 h ou minuit et nous regardons des comédies tchèques et racontons des histoires à propos de la saison. Nous avons vraiment du plaisir.

C’est tout pour moi aujourd’hui. Merci de m’avoir lu!

Pleky

À voir également:
Christopher Higgins : en direct de Berne
Tomas Plekanec : en direct de Zurich (27 avril)
Championnat du monde 2009 
En voir plus