Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Thompson: « Je préfère définitivement être son coéquipier »

Il y a un énorme respect mutuel entre Nate Thompson et Brendan Gallagher

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Lorsqu'on a surpris Nate Thompson avec la photographie #TBT de cette semaine à la suite de l'entraînement mercredi, on est convaincu qu'il était heureux de se remémorer ce souvenir.

La photo a été prise le 18 décembre 2014 lorsque Thompson et les Ducks étaient en ville pour affronter Brendan Gallagher et les Canadiens au Centre Bell.

« Ça remonte à plusieurs années. C'est probablement la première chose qui me vient à l'esprit. Ça passe tellement vite », a déclaré Thompson, quelques secondes après avoir vu l'image. « Parfois, j'ai l'impression qu'hier j'étais à Anaheim, mais ça fait déjà plusieurs années que je suis parti. »

Le vétéran âgé de 35 ans a disputé trois saisons avec les Ducks, représentant fièrement l'organisation entre 2014 et 2017.

Il a enregistré neuf buts et 26 points en 159 matchs de saison régulière, aidant son équipe à atteindre la finale de la Conférence de l'Ouest à deux reprises.

« Je n'ai que de bons souvenirs. Mon séjour a été super. On a eu plusieurs bonnes équipes. On a connu de bons parcours en séries. On avait un bon groupe de joueurs. J'étais proche de beaucoup d'entre eux, alors c'est définitivement un beau moment de ma carrière », s'est rappelé Thompson, qui affrontera quelques visages familiers jeudi soir. « On a eu plusieurs bonnes équipes et on était peut-être à un but d'atteindre la finale de la Coupe Stanley. On aurait peut-être même gagné. On était si proche. »

Une chose est certaine, Thompson est ravi de ne plus être l'adversaire de Gallagher.

Évidemment, Gallagher rend toujours la vie difficile à ses opposants.

« Je préfère définitivement être son coéquipier. C'est un gars difficile à affronter. Il est dérangeant. C'est une belle façon de le dire », a expliqué Thompson en riant. « Il travaille sans relâche. Même sans la rondelle, il est toujours dans ta face. Il travaille fort du début à la fin de chaque présence. »

Et le respect est réciproque. Gallagher admire depuis longtemps le travail du joueur originaire d'Anchorage, en Alaska.

« J'ai beaucoup joué contre Nate. Je me souviens un peu plus de lui lorsqu'il était à Tampa et Ottawa. Il a toujours eu le même rôle. Il est bon dans les cercles des mises au jeu et en infériorité numérique. Chaque fois que l'autre équipe avait besoin de remporter une mise au jeu, il était le joueur désigné », a mentionné Gallagher, faisant référence au pourcentage de réussite de 52,9 % dans les cercles des mises au jeu en carrière. « C'est un joueur discipliné, intelligent et responsable. Il fait bien son travail depuis longtemps. »

Tweet from @CanadiensMTL: Thompson est connu pour son shimmy mais il a d'autres moves. Thompson may be known for his shimmy, but it's not his only move.#GoHabsGo pic.twitter.com/j2tAjgQnBX

En dehors de la patinoire, le duo est également devenu rapidement de bons amis.

« On a passé beaucoup de temps à jouer aux cartes ensemble. On s'assit l'un à côté de l'autre dans l'avion. On a beaucoup de plaisir. C'est moi, lui, Tuna [Tomas Tatar] et Domes [Max Domi] », a conclu Gallagher. « Nate est le gars le plus âgé à la table. On aime s'amuser en jouant aux cartes. Mais il est celui qui possède le plus d'expérience, alors il aime nous faire savoir qu'il a vu plusieurs choses et on ne peut pas lui en passer une. C'est un bon coéquipier. »

Pour acheter des billets pour le match de jeudi soir contre les Ducks,cliquez ici.

En voir plus