Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Suzuki: «Tu veux toujours être à l'écoute pour les autres»

Joindre la lutte pour la sensibilisation à la santé mentale par le biais de «McFadden's Movement» signifie beaucoup pour Nick Suzuki

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Nick Suzuki et Garrett McFadden étaient des adversaires au niveau junior, mais ils font désormais partie de la même équipe.

Plus tôt ce mois-ci, Suzuki est officiellement devenu ambassadeur d'une initiative de santé mentale fondée par McFadden appelée «McFadden's Movement».

C'est une organisation à but non lucratif qui s'efforce d'aider les athlètes qui sont atteints de problèmes de santé mentale.

Ancien joueur du Storm de Guelph, McFadden a créé le mouvement en septembre 2016 après avoir vécu une perte tragique.

« Tout a commencé lorsqu'on a perdu un ami de la famille, Wes Cameron, qui s'est suicidé lorsque j'étais en secondaire 3. Après avoir fait face à cette épreuve, la santé mentale est devenue quelque chose d'important pour moi », a dit McFadden, âgé de 22 ans et qui étudie présentement à l'Université Acadia en plus de jouer pour les Axemen. « Durant mon séjour à Guelph et mon implication dans la communauté, j'ai voulu trouver un moyen pour redonner. Je voulais un moyen de promouvoir la santé mentale et de sensibiliser les gens. »

Tweet from @McFaddensMvmnt: Let #WorldMentalHealthDay be a reminder to not only be there for your family and friends, but that it���s okay to ask for help for yourself, too. #MM27 #JoinTheMovement pic.twitter.com/b72uGP85ld

McFadden croyait que la meilleure façon d'atteindre cet objectif était avec un dialogue ouvert et une conversation honnête.

Il a partagé certaines de ses expériences éprouvantes avec des jeunes dans l'espoir de les encourager à ne jamais hésiter à demander de l'aide.

« C'était une occasion d'entrer en contact avec des enfants de la communauté et de leur parler de certaines des difficultés que j'ai vécues en grandissant, que ce soit dans le sport ou à l'école. Même en parlant de mon séjour à Guelph et de mes difficultés, ça peut créer un moment révélateur pour montrer que même les gens qui semblent réussir peuvent connaître des moments et des journées difficiles », a expliqué McFadden. « C'est une façon de leur apprendre dès leur jeune âge comment gérer les choses en termes de santé mentale, que ce soit à qui parler ou à qui se référer. »

C'est à ce moment que Suzuki et le reste des ambassadeurs de «McFadden's Movement», incluant l'espoir des Canadiens Cam Hillis, peuvent faire une différence.

« Il s'agit de raconter leurs histoires. Tout le monde a déjà fait face à de l'adversité. Si les athlètes de haut niveau peuvent discuter des différentes épreuves qu'ils ont traversées, ça peut certainement aider les jeunes enfants à réaliser que ce qu'ils vivent est tout à fait normal », a ajouté McFadden. « Ça peut aider d'en parler et de demander de l'aide lorsque tu en as besoin. »

Tweet from @McFaddensMvmnt: ���There���s a tonne of stress and thinking that goes in to hockey ... so just to have someone beside you that you can go to is huge.���#MM27 is proud and excited to welcome @CanadiensMTL forward @nsuzuki_37 to our team of Ambassadors! #GoHabsGo�� 🔗https://t.co/71vaL4Pt1X pic.twitter.com/4p1dGudc86

Suzuki est rapidement devenu un supporter du «McFadden's Movement» lorsqu'il a été échangé au Storm en janvier 2019.

Depuis ce jour, il porte un bracelet noir portant le nom de la cause.

« Plusieurs gens vivent avec des problèmes de santé mentale, autant les garçons que les filles qui jouent au hockey. C'est un beau mouvement qui encourage les gens à parler et à obtenir de l'aide », a dit Suzuki. « Je n'ai pas peur d'aller parler à quelqu'un qui a besoin d'aide. Tu veux toujours être à l'écoute pour les autres. Tout le monde a besoin de parler. Les coéquipiers sont une ressource tellement facile. Tu peux parler de tout. Les parents, frères et soeurs sont également très importants. Le message de Garrett est: « Si tu n'en parles pas, ça va finir par te ronger de l'intérieur. » Il est important d'aider les gens et de leur montrer le droit chemin. »

Parlant d'expérience personnelle, les parents de Suzuki, Rob et Amanda, ont toujours été présents pour soutenir leurs fils.

Il se souvient qu'ils sont entrés en action lorsque ses services ont été acquis des Golden Knights de Vegas en septembre 2018.

« Quand j'ai été échangé, j'étais à Vegas et ils étaient présents avec moi. Je ne savais pas vraiment comment réagir. Ils étaient présents pour le camp des recrues. Ils ont appris la nouvelle sur Twitter avant même que je puisse leur annoncer. Ils m'ont calmé. C'était difficile. J'étais assez nerveux à l'idée de venir ici. Je n'avais même pas joué un match dans la LNH et j'étais échangé à Montréal en retour de Max Pacioretty, qui était un joueur important de l'organisation », s'est souvenu Suzuki. « Je devais rester à Vegas pour les prochains jours, alors je me posais beaucoup de questions. Ils étaient avec moi et on est allé au Grand Canyon. C'était bien de s'éloigner du hockey pour prendre le temps de digérer la nouvelle. »

Tout a fonctionné pour le mieux dans le cas de Suzuki, et il prospère dans sa nouvelle maison de hockey.

Évidemment, c'est toujours pratique d'avoir de bons coéquipiers lorsque tu montes les échelons dans la LNH.

« Chaque gars est disponible. Je finis toujours par parler aux joueurs plus âgés pour savoir ce qu'ils auraient fait à ma place lorsqu'ils étaient jeunes. Ils m'aident tous afin que je puisse apprendre d'eux », a déclaré Suzuki. « Et tous les jeunes joueurs se tiennent ensemble. On parle ensemble des matchs, des entraînements et des choses qui se passent en dehors de la glace. »

À ce jour, «McFadden's Movement» a recueilli plus de 46 000 $ pour des ressources en santé mentale, y compris WES for Youth Online, un service de conseil en ligne gratuit créé à la mémoire de Wes, et la succursale de Waterloo-Wellington de l'Association canadienne pour la santé mentale.

Pour en apprendre davantage sur le «McFadden's Movement», cliquez ici.

En voir plus