Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Sur une bonne note

par Staff Writer / Montréal Canadiens

SUNRISE – L’année 2014 se termine comme elle a commencé, sur une bonne note.


 

Les joueurs des Canadiens pourront savourer pleinement le passage à l’année 2015, après avoir enregistré une quatrième victoire de suite, mardi soir, contre les Panthers de la Floride.
 
Non seulement les joueurs de Michel Therrien ont réussi à l’emporter en tirs de barrage, mais ils ont réussi à empocher leur 24e victoire de la saison à la façon «Canadiens», c’est-à-dire qu’ils ont eu droit à une performance exceptionnelle de leur gardien de but, que Pierre-Alexandre Parenteau a été brillant en tirs de barrage et que l’équipe a marqué le premier but de la rencontre.
 
En effet, la troupe en bleu-blanc-rouge présente une fiche de 14-0-0 lorsqu’elle compte le premier but lors d’un match. Il s’agit de la seule équipe de la LNH qui n’a pas baissé pavillon après avoir fait scintiller la lumière en premier. Il a toutefois fallu attendre en deuxième période avant que Brendan Gallagher ne réussisse à trouver le fond du filet dans un barrage de 20 tirs des Canadiens, en deuxième période.
 
«J’étais un peu surpris en fait. J’essayais de savoir si la rondelle était rentrée ou non parce que tout le monde criait. J’étais un confus », explique Gallagher qui a goûté à la foule floridienne, essentiellement composée de partisans des Canadiens. «C’était bon à entendre. On le sait qu’il y aura beaucoup de partisans des Canadiens, mais comme c’est la première fois de la saison qu’on vient ici, j’avais un peu oublié. »
 
Les Panthers n’avaient pas dit leur dernier mot pour autant, réussissant à enfiler l’aiguille avec moins de deux minutes  à faire au match, forçant la prolongation, puis les tirs de barrage. Dustin Tokarski, qui connaissait son premier départ depuis le 29 novembre a bien paru tout au long de la rencontre, stoppant les assauts répétés de l’adversaire qui l’a bombardé de 37 tirs.
 
«On est impressionné par lui. Nous avons beaucoup de confiance en lui après sa performance en séries l’an dernier et ce qu’il a fait cette année. C’est un roc pour nous et il est  d’une constance incroyable », lance Gallagher. «Quand il est devant le filet, on sait qu’il nous donnera une bonne performance. »
 
Cette bonne performance, elle s’est poursuivie jusqu’en tirs de barrage, alors que Tokarski a stoppé les trois tireurs des Panthers. De l’autre côté, le spécialiste des tirs, Pierre-Alexandre Parenteau battait Roberto Luongo pour mettre le point final sur l’année 2014.
 
«Chaque fois que je peux marquer en tirs de barrage, c’est important. Si on veut gagner notre division ou notre conférence, il faut ramasser tous les points et ceux-là sont importants », souligne Parenteau qui mène la LNH pour le nombre de buts décisifs en tirs de barrage avec quatre. «C’est un point qu’on a perdu, puis qu’on a rattrapé en tirs de barrage alors on est vraiment contents. »
 
Même s’il a trouvé le fond du filet, Parenteau avoue que parfois, la chance y est pour quelque chose.
 
«Je voulais tirer en haut du côté de la mitaine et finalement le tir est parti bas. J’ai littéralement raté mon tir. Je dois être honnête avec vous», avoue Parenteau, sourire en coin. «J’ai dû changer ma feinte parce que j’ai vu Davey y aller avec beaucoup d’angle et Luongo ne lui a pas laissé beaucoup de place. J’ai voulu faire autre chose. »
 
Les Canadiens pourront maintenant accrocher un nouveau calendrier au mur en sachant qu’ils sont de retour au premier rang de la conférence de l’est. Pas mal pour amorcer le Nouvel An.
 
«Les gars démontrent beaucoup de caractère. On se considère quand même comme une jeune équipe et les gars trouvent les moyens, avec de l’acharnement pour aller chercher des victoires. Je leur donne beaucoup de crédit», a lancé Michel Therrien qui a vu son équipe enregistrer un 50e point à son 37e match de la saison.
 
Avec les victoires qui s’accumulent, les performances de gardiens hors du commun et les prouesses en tirs de barrage, l’année 2015 s’annonce pleine de bonnes choses.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants
Le jeu des chiffres - 30 décembre 2014
L’histoire se répète
Petit frère deviendra grand

En voir plus