Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Sur une bonne lancée

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Mike Glumac
MONTRÉAL – Lorsqu’on approche de la fin, dans les moments cruciaux, chaque équipe a besoin de tous ses éléments pour connaître du succès. Grâce à un solide mélange de jeunesse et d’expérience, les Bulldogs seront probablement des séries de fin de saison.


Aux premières loges, Mike Glumac a montré la marche à suivre, marquant 31 buts jusqu’à présent cette saison. Ce total, qui risque d’être augmenté d’ici la fin de la présente campagne, est un sommet personnel pour le vétéran, améliorant substantiellement sa fiche par rapport à son précédent sommet qui était de 28 buts en 2003-2004. Âgé de 28 ans, Glumac a raté un mois de jeu, alors qu’il se remettait d’une cassure de la main. Il ne démontre toutefois aucune séquelle de cette blessure; en 11 matchs depuis son retour, il a touché le fond du filet 10 fois.

Ben Maxwell, un des neuf avants recrues, continue de connaître du succès dans les balbutiements de sa carrière professionnelle. Après avoir connu une baisse durant huit matchs, où il n’a aucun but et quatre passes, Maxwell s’est repris lors des deux derniers matchs. Ce natif de Vancouver-Nord a ajouté cinq points à sa fiche lors de ces parties, incluant son premier tour du chapeau avec les Bulldogs. Il totalise actuellement 52 points, à seulement trois points du haut du tableau et au sommet des recrues.

Ben Maxwell
Bien qu’il ne soit pas considéré comme un joueur de premier plan à l’offensive, Kyle Chipchura contribue dans les deux sens de la patinoire. Le capitaine des Bulldogs a amassé six points en 12 rencontres de mois-ci, ce qui le laisse à sept points de sa marque, alors qu’il en était à sa première saison, en 2006-2007. Deux matchs ne se sont pas passés sans qu’il ne compte en mars. Lorsqu’il ne contribue pas à l’attaque, Chipchura est exceptionnellement fiable dans sa propre zone. Son différentiel a été positif durant toute la saison, atteignant même un sommet de +25, ce qui fait de l’attaquant de 23 ans, le troisième meilleur de la Ligue américaine dans cette catégorie.

Le filet des Bulldogs a été bien protégé durant le dernier mois grâce au tandem composé du vétéran Marc Denis et de la recrue Cédrick Desjardins. Denis a gagné beaucoup de confiance à Hamilton, affichant un dossier de 25-16-0, incluant cinq jeux blancs, avec un pourcentage d’efficacité de 0,921 et une moyenne de buts alloués de 2,48, ce qui le place respectivement au 10e et 15e rang dans la ligue.

Cedrick Desjardins
Desjardins a connu quelques difficultés en début de saison, mais il s’est dressé de nouveau, juste au bon moment. Le natif d’Edmundston, au Nouveau-Brunswick, l’a emporté dans quatre de ses six apparitions au mois de mars, incluant deux jeux blancs consécutifs le 6 et le 7 mars. Ces blanchissages ont doublé son total précédent et le classent parmi les cinq meilleurs gardiens de la ligue, avec Denis.

Denis et Desjardins composent un des plus formidables duos de gardiens dans la LAH cette saison. Ils ont réussi ensemble à obtenir neuf des onze blanchissages des Bulldogs en 2008-2009, les deux autres étant une gracieuseté de Loïc Lacasse, lorsqu’il est venu en renfort en janvier. Ils ont été très stables dans le dernier mois, accordant plus de trois buts à seulement deux reprises. Ils ont limité l’adversaire à deux buts ou moins dans neuf des 13 matchs jusqu’à présent.

Avec seulement sept matchs à jouer à l’horaire pour Hamilton, suite à une victoire de 6-1 contre les Rampage de San Antonio, mardi soir, Ron Wilson considère que le nombre magique pour être assuré d’une place en séries est de six points. Une combinaison de victoire ou de défaites en prolongation et de défaites des adversaires qui sont à la poursuite des Bulldogs, pour un total de six points, permettrait à l’équipe de s’assurer d’une place en série pour la première fois depuis la conquête de la coupe Calder, en 2007.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com
En voir plus