Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Soir de premières

par Staff Writer / Montréal Canadiens
RALEIGH – Deux jeunes joueurs des Canadiens se souviendront longtemps d’un certain jeudi soir en Caroline du Nord.

 
Alors que tous les yeux étaient rivés vers Charlie Lindgren, le jeune gardien de 22 ans obtenant son premier départ dans la LNH jeudi soir, Darren Dietz en a profité pour lui aussi célébrer une première en trouvant le fond du filet pour la première fois de sa jeune carrière dans la LNH. Le défenseur a obtenu la deuxième étoile de la rencontre, obtenant également une mention d’aide sur le but de Lars Eller.

« C’est une belle expérience. C’est une chose à laquelle tu rêves quand tu es jeune, donc c’était un moment très spécial », a décrit le défenseur, posant fièrement avec sa rondelle dans le vestiaire après la rencontre. « J’ai vu Patch et Gally attaquer avec la rondelle, et quand ces deux-là ont la rondelle, des choses spéciales ont tendance à se produire. J’ai simplement essayé de me libérer et ils ont un don pour amener la rondelle à celui qui se démarque. »

L’entraîneur-chef n’avait que de bons mots pour son jeune soldat à la suite de son 12e match dans la LNH.

« Il a joué un bon match. Lui et [Joel] Hanley sont deux jeunes qui, match après match, ont beaucoup plus de confiance dans leur jeu », a décrit Michel Therrien jeudi soir. « Ils font beaucoup de bons jeux, défendent bien, distribuent bien la rondelle. C’est plaisant de voir ça. »

À son premier départ dans la LNH, une semaine après avoir conclu une entente de deux saisons avec le Tricolore, la soirée de Charlie Lindgren n’avait certainement pas commencé comme ce dernier l’aurait souhaité. À 1:34 de la première période, le cerbère a alloué le premier but de la rencontre sur son tout premier tir dans la LNH. Si cet épisode aurait pu l’ébranler, cela ne s’est pas produit.

« J’étais certainement un peu nerveux, je ne mentirai pas. J’ai simplement essayé d’être aussi calme que possible après le premier but, » d’expliquer Lindgren après la rencontre. « Je n’étais pas déboussolé après ça. J’ai mis ça derrière moi et je me suis concentré sur le prochain tir. »

Après le premier but, le pilote des Canadiens espérait voir le côté compétitif de Lindgren prendre le dessus.

« On espérait que le premier but ne l’ébranle pas. On le sentait nerveux. C’est tout à fait normal », a relaté Therrien, qui voulait voir son cerbère profiter du moment et avoir du plaisir à son premier match. « Son côté compétitif est une des raisons pour lesquelles nos dépisteurs l’aimaient. Ça ne l’a pas affecté. Au contraire, il a réagit de la bonne manière. »

Le gardien est le premier à avouer qu’il ne s’attendait pas à une telle tournure d’événement, quelques jours après avoir signé son premier contrat professionnel.

« Il y a deux semaines, je n’aurais pas pu m’attendre à être ici. Il y a deux semaines, je jouais pour St. Cloud State et, là, je viens d’obtenir ma première victoire dans la LNH. C’est incroyable. Je ne pense pas avoir encore réalisé ce qui se passe. »

C’était certainement une belle façon pour les Canadiens de disputer leur dernier match à l’étranger cette saison, avant que l’équipe ne dispute sa dernière rencontre en 2015-2016 samedi soir au Centre Bell devant ses partisans.

Élise Robillard écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants: Canadiens @ Hurricanes
Échos de vestiaire
Le jeu des chiffres - 7 avril 2016

En voir plus