Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Soir de premières

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Suite à son premier véritable test jeudi soir, le capitaine se dirige dans la bonne direction.


 
À moins d’une semaine du début officiel du calendrier régulier 2015-2016, partisans et joueurs des Canadiens étaient tous heureux de voir Max Pacioretty disputer un premier match préparatoire, jeudi soir. Récupérant d’une importante blessure au genou subi au cours de l’été, l’attaquant de 26 ans était fébrile et nerveux avant la rencontre quant à savoir comment son corps réagirait à sa première véritable sortie au camp d’entraînement.

En plus de ne pas trop savoir comment sa jambe réagirait, celui qui a été nommé le 29e capitaine dans l’histoire de l’organisation le 18 septembre dernier allait se présenter pour une première fois sur la glace du Centre Bell avec le « C » brodé sur son chandail. C’était beaucoup d’émotions différentes qui étaient au menu pour Pacioretty contre les Sénateurs. Si la marque finale de 5 à 2 pour les visiteurs n’importait peu suite à la rencontre, c’était tout le contraire concernant tout ce qui entourait le principal intéressé.

« Je me sentais bien ce soir, peut-être même un peu mieux que j’aurais pensé. J’ai tenté de ne pas trop pousser pour avoir de l’énergie en troisième période, mais je n’ai aucune douleur », a indiqué Pacioretty suite à la rencontre, lui qui a sauté sur la glace à 23 reprises pour un temps de jeu de 15:29. « J’ai aimé le fait que j’ai été souvent utilisé en première période et en infériorité numérique aussi. Sur les unités spéciales, il n’y a pas beaucoup de contacts et c’est une bonne manière de tester mon genou rapidement. Je voulais voir comment j’allais me sentir et je me sens bien. Je n’ai pas nécessairement joué comme j’aurais voulu si nous étions en saison régulière, mais pour un premier match, je suis satisfait. »
 
Admettant que c’était spécial de revenir au jeu dans le contexte de son premier match comme capitaine, l’attaquant de 26 ans a eu besoin de quelques minutes pour redevenir à l’aise et chasser les papillons en raison de son nouveau titre. En plus de tester son genou dans de multiples situations différentes, Pacioretty a pu goûter une première fois à la prolongation à trois contre trois, tel qu’il était prévu avant même le début de la rencontre. Constatant qu’il faut être attentif à chaque instant, cette prolongation aura permis de vraiment le mettre à l’épreuve puisqu’avec autant d’espace sur la glace, il n’avait pas le choix de patiner et de patiner encore plus.

 « Il y avait beaucoup de patinage. Je crois que suis allé dans un sens, ensuite je me suis replié rapidement et j’ai dû retourner rapidement dans l’autre direction. C’était assez épuisant », confesse Pacioretty, qui a obtenu une mention d’aide sur le but de Nathan Beaulieu en première période. « Nous avons eu nos chances de marquer mais ils ont capitalisé puisque nous avons été incapables de faire un changement. Cet aspect sera crucial cette saison. »

En vrac: Pacioretty
Évoluant aux côtés de Brendan Gallagher et Tomas Plekanec tout au long de la soirée, Pacioretty semblait retrouver ses repères plus la rencontre progressait, démontrant même à quelques occasions qu’il ne faut jamais le laisser trop longtemps sans surveillance sur la glace puisqu’il pourrait faire payer l’adversaire. C’est justement lors de ces occasions que ses coéquipiers réalisaient que Pacioretty était sur la bonne voie.

« Il était excellent. Je crois qu’il a bien joué. C’est toujours difficile lors du premier match [suite à une blessure]. La première est toujours la plus ardue. Peu importe à quel point vous vous défoncez au gymnase et lors des entraînements, ce n’est pas comme dans un match », indique P.K. Subban, qui a été le joueur le plus utilisé des Canadiens face aux Sénateurs, passant 25:11 sur la patinoire. « Je crois qu’il a bien fait pour une première sortie à son retour et c’était bien de le voir. Nous sommes très heureux de le revoir c’est certain. »

Avec encore une rencontre préparatoire au menu samedi soir contre ces mêmes Sénateurs – cette fois à Ottawa – Pacioretty pourrait bénéficier d’une autre sortie pour peaufiner encore plus sa préparation en vue de la saison régulière. Le dernier mot appartiendra à Michel Therrien qui ne veut rien brusquer dans son cas. Il sait que son capitaine progresse bien mais il ne veut surtout pas le brusquer, sachant qu’il revient de loin, malgré sa capacité surhumaine de récupérer des blessures.

« Il faut faire attention avec sa condition physique. Plus le match progressait, plus je devais gérer son temps de jeu », a confié l’entraîneur-chef du Tricolore au terme de la soirée. « La chose la plus importante pour lui était de jouer et il l’a fait. Je crois que le fait d’avoir été en mesure d’effectuer un retour une semaine avant le début de la saison, il devait passer à travers ce processus. Les autres sont là depuis le premier jour et leur condition physique est meilleure que la sienne. C’est la première étape. Mais c’était bien de le voir sur la glace. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

LIRE AUSSI

Le jeu des chiffres - 1er octobre 2015
Faits saillants: Canadiens vs. Sénateurs - 1er octobre
Le revoilà!
Baptême réussi

Neuf joueurs réaffectés aux IceCaps de St. John’s dans la Ligue américaine

En voir plus