Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Soir de première

par Staff Writer / Montréal Canadiens

WASHINGTON – Même après 22 matchs, il peut toujours y avoir des premières.



Les Canadiens n’ont eu besoin que de quatre minutes quarante-sept pour marquer trois buts en première période. Mais l’effort de tout le monde a été mis à profit durant le reste de la rencontre, pour offrir à Peter Budaj sa première victoire en carrière contre les Capitals et quitter Washington avec deux points de plus au classement.

D’abord, l’offensive est venue d’un trio qui est souvent sous-estimé au niveau de ses qualités offensives, mais qui a prouvé qu’il avait tout le nécessaire pour donner le coup d’envoi à un match. Travis Moen a uni ses efforts à Michaël Bournival et Ryan White pour marquer le premier de trois buts rapides pour le Tricolore.

« C’est toujours bien d’avoir ce premier but et d’avoir l’avance rapidement », a souligné Travis Moen, qui a trouvé le fond du filet pour la première fois de la saison. « Nous commençons à développer une belle chimie en tant que trio. Nous avons passé beaucoup de temps dans leur zone et nous avons généré des occasions de marquer. L’entraîneur nous a aussi fait confiance défensivement, ce qui est excellent. »

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, le but de Travis Moen a également marqué le premier point de la saison de Ryan White, qui s’est fait complice du numéro 32. Mais pour l’attaquant de Brandon au Manitoba, noircir la feuille de pointage, c’est bien, mais la colonne dans laquelle il la noircit compte également pour beaucoup.

« Ça fait toujours du bien d’obtenir des points. Mais ce qui compte vraiment pour moi c’est d’être dans le positif », a souligné White qui a terminé la soirée avec un différentiel de plus-1. « D’avoir un différentiel positif, c’est important pour notre trio et nous avons réussi à nous tenir la tête hors de l’eau. Nous voulons travailler dur soir après soir et garder la rondelle loin de notre filet. »

Ayant connu des performances solides au cours des dernières rencontres, il ne manquait plus à David Desharnais que de trouver le fond du filet. Desharnais a profité de la rencontre avec les Capitals pour délier les cordages, exactement trois minutes après que Moen ait ouvert la marque.

« C’est l’fun de marquer. Le but marqué en tirs de barrage à Columbus a fait encore plus de bien, mais c’est toujours plaisant de participer et d’obtenir mon premier de l’année, après 22 matchs », a confié un David Desharnais souriant, mais qui a tout de même dû attendre quelques instants pour savoir si son but allait être accordé en première période. Ces quelques instants qui lui ont paru une éternité. « Ça aurait été ben plate qu’il soit refusé. Mais ça a été plus long dans ma tête que le temps que ça a vraiment pris. »

Tout comme ça avait été le cas mardi soir contre le Wild, Michel Therrien s’est dit satisfait du travail de Max Pacioretty et David Desharnais, qui affichent une confiance renouvelée depuis qu’ils ont été de nouveau réunis au sein d’une même unité offensive.

« Ils ont marqué un but qui a été très important. Ils ont passé beaucoup de temps en zone offensive, ce qui faisait partie de notre plan de match », a confié le pilote du Tricolore qui a vu Pacioretty et Desharnais combiner leurs efforts pour diriger huit tirs vers le filet de Michal Neuvirth. « David fait beaucoup de bonnes choses. Depuis une dizaine de jours, il travaille avec acharnement et quand ça arrive, la confiance est là. »

Dans moins de 24 heures, Desharnais aura l’occasion de mettre sa confiance à l’épreuve une fois de plus, alors que les Penguins de Pittsburgh sont en visite au Centre Bell samedi soir.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI:
Le jeu des chiffres - 22 novembre 2013
Faits saillants: Canadiens vs. Capitals
Face à face : Canadiens @ Capitals
De gros défis à l'horizon
Les innovateurs

En voir plus