Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Si bien chez soi

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Ne laissez pas la durée du contrat vous tromper. Maxim Lapierre est là où il souhaite être.


Fait : Lapierre a connu une saison 2009-2010 en deçà des attentes. Fait : Personne ne le sait davantage que Lapierre lui-même. Fait : Il est prêt pour une saison du tonnerre.

« Soyons honnêtes, la dernière saison n’était pas ma meilleure », a admis Lapierre, d’entrée de jeu, après avoir conclu une entente d’un an avec les Canadiens mardi. « Nous étions à la recherche d’un contrat de plusieurs saisons, mais ce n’était pas le temps d’être gourmand. Je concentre mes énergies afin d’être prêt pour la prochaine saison, rebondir et nous allons pouvoir recommencer tout ceci l’an prochain. »

Après avoir vu sa production chuter d’un sommet en carrière de 15 buts en 2008-2009 à sept la saison dernière, Lapierre sait que la saison 2010-2011 sera cruciale pour sa carrière. Prenant tout le blâme pour sa campagne difficile pour sa baisse de production, il a identifié précisément où se situait le problème.

« Ma blessure à la cheville d’il y a deux ans a pris beaucoup de temps à guérir et je ne me sentais pas bien jusqu’à tard en fin de saison », a révélé Lapierre. « Ma vitesse est mon plus grand atout et je l’avais pas avant les séries. J’ai continué de travailler fort, mais je n’ai jamais pu élever mon jeu au rang que je l’aurais désiré. Je savais que je pouvais en faire plus. »

Il n’est pas le seul dans ce club. Le natif de St-Léonard peut également compter son entraîneur-chef et l’organisation des Canadiens en entier parmi ceux qui croient que le meilleur est à venir pour le choix de troisième ronde des Canadiens en 2003.

« Je suis confiant en vue de la prochaine saison. Lorsque je me suis assis avec Jacques et la direction après les séries, il était clair que la dernière saison était oubliée et je sais ce qui est attendu de moi », a expliqué le fougueux joueur de 6-pieds-2. « Ils ont confiance en moi et j’ai confiance en eux. J’ai une autre année où je peux montrer ce que je peux faire. Ce que j’ai fait il y a deux ans et dans les séries est le vrai Maxim Lapierre. Le moment est idéal pour moi de le prouver.”
 
Tous les joueurs des Capitals, des Penguins ou des Flyers peuvent témoigner qu’ils ont fait connaissance avec le vrai Maxim Lapierre le printemps dernier. Avec le fougueux attaquant plus abrasif que jamais dans les éliminatoires, aucun adversaire n’a été épargné des qualités « humaines » du numéro 40 des Canadiens. Au sommet de son art de tomber sur les nerfs des joueurs adversaires en plus de sacrifier son corps, Lapierre a mené l’équipe pour les mises en échec en plus d’inscrire quelques gros buts.

« Cette année est une année très importante pour démontrer quel genre de joueur je suis», a souligné Lapierre. « Je veux jouer pour cette équipe pendant de nombreuses années encore et la terminer où je l’ai commencé : ici avec les Canadiens. »

Fait : le début de la saison 2010-2011 n’arrivera pas assez vite au goût de Maxim Lapierre.

Manny Almela écrit pour canadiens.com. Traduit par Alexandre Harvey.

À voir également:
Nouveau contrat d'un an pour Maxim Lapierre
Mathieu Carle s'entend avec les Canadiens 
Les Canadiens concluent une entente avec James T. Wyman 
Mon quatuor de rêve : Mathieu Darche 
En voir plus