Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Sept têtes rasées, 33 000 $ amassés pour Leucan

Une poignée de joueurs des Canadiens ont rasé leur tête pour une bonne cause

par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Une poignée de joueurs du Tricolore ont fait don de leur chevelure pour une bonne cause, mercredi après-midi au Complexe sportif Bell de Brossard.

Dans le cadre du Défi têtes rasées de Leucan, Artturi Lehkonen, Karl Alzner, Andrew Shaw, Charles Hudon, Ales Hemsky, Jeff Petry et Jordie Benn sont tous passés sous le rasoir, plus d'un mois après avoir amorcé leur campagne de dons, qui aura finalement permis d'amasser un montant total de 33 000$.

Instagram from @canadiensmtl: Chop chop pour @leucan! // Bye bye, locks! ✂️✂️✂️��‍♂️#GoHabsGo

L'idée du défi a été initiée par Jeff Petry, qui a réquisitionné l'aide de ses coéquipiers pour la cause.

«Petey est venu nous voir il y a environ un mois, il voulait qu'on amasse des fonds en se rasant les cheveux. Il a dit qu'il l'avait fait une fois et que ça avait été un gros succès, a raconté Karl Alzner, qui a déjà participé à un événement du genre dans la Ligue américaine avec Hershey.

«On a dit qu'on le ferait. Quelques gars étaient un peu hésitants au début, mais on est ici aujourd'hui!»

Pour le défenseur qui en est à sa première saison à Montréal, la réponse du public a été incroyable.

«Lorsque Petey m'a dit qu'on était dans les 30 000 $, j'étais vraiment impressionné. On aurait été contents à 5000 $, c'est aussi impressionnant, a souligné Alzner, qui se dit très ouvert à répéter l'expérience.

«Ça serait le fun de faire ça chaque année. Au fil des ans, ça fait beaucoup d'argent.»

Tweet from @CanadiensMTL: Bien jou��, Andrew! ��Way to go @shawz15er!Cc @Leucan #GoHabsGo pic.twitter.com/LR1DOBNlfE

Leucan s'engage depuis près de quatre décennies à soutenir les enfants atteints de cancer et leur famille en appuyant la recherche clinique et en offrant à ses familles membres des services distinctifs et adaptés.

«C'est énorme, c'est fou comment ça aide Leucan, c'est vraiment un apport positif. Ça leur permet de faire plein de choses. Je participe à des activités Leucan qui sont justement financées par des activités comme celle-là, a souligné Marine Bazian-Pinède, 18 ans et porte-parole Leucan de l'événement, diagnostiquée avec une Lymphome d'Hodgkin en 2016 et en rémission aujourd'hui.

«Ça me fait vraiment plaisir et ça me touche vraiment que les gens veuillent s'impliquer comme ça.»

Marine était accompagnée dans son rôle de porte-parole par Noé Ton-That, cinq ans, à qui on a diagnostiqué une leucémie il y a deux ans.  

«On sait que l'argent va être bien utilisé. Une grosse partie va à la recherche et pour améliorer les traitements pour les enfants. Noé a pu en bénéficier, donc c'est vraiment de l'argent qui va au bon endroit, a mentionné Laurent, le père de Noé.

«Ça fait un an qu'il est en rémission, jusqu'ici tout va bien, alors on se croise les doigts.» 

Tweet from @CanadiensMTL: Plus de 33 000 $ amass��s pour Leucan et de nouveaux looks pour ces joueurs!Over $33,000 raised for @leucan, and seven newly fresh-looking Habs! #GoHabsGo pic.twitter.com/sPdZOGs2qO

Ayant amassé le plus parmi ses coéquipiers avec une récolte de 8300 $, Hudon était aussi celui qui avait la plus longue chevelure, mais n'a pas eu trop de misère à sortir le rasoir pour supporter la cause.

«C'est une belle initiative qui aide les enfants et qui met des sourires dans leur visage, en plus de sensibiliser les gens, a dit Hudon. Nos cheveux vont repousser - c'est pour une bonne cause.»

Victor Mete s'était aussi engagé à se faire raser, et a promis via Twitter de le faire à son retour du Championnat mondial junior.

Tweet from @vmete98: Thank you to everyone for all your support toward my leucan Head challenge I will be unable to participate in it today due to WJr but I will do It when I���m back!����

Et comment les joueurs aiment-ils leur nouveau look?

«J'aime bien ça, personnellement j'aime avoir la tête rasée. Le moment est peut-être moins idéal en raison du match extérieur qui s'en vient - ce sera un peu plus froid! - mais j'aime ça, ça fait moins d'entretien et je peux arrêter de mettre des chapeaux toute la journée!», a conclu Alzner.

En voir plus