Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Selon le plan

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Ceux qui avaient sorti le pop corn pour regarder le feu d’artifices n’avaient certainement  pas le plan de Pierre Gauthier entre les mains.


Chaque année, la date limite des transactions fait les choux gras des journaux, de la télévision, des sites Web et maintenant plus que jamais des médias sociaux. Mais la pétarade annoncée n’a pas eu lieu. L’heure n’est pas à l’improvisation.

« Nous avions établi un plan précis lorsque nous avons entamé le processus il y a quelques semaines », a indiqué le nouveau directeur-gérant des Canadiens Pierre Gauthier. « Nous souhaitions ajouter un vétéran à notre alignement et c’est ce que nous avons fait en obtenant Dominic Moore.

 « Lors de ce genre de journée, nous sommes toujours à l’écoute, mais il est important de ne pas déroger de son plan », a poursuivi Gauthier. « Un des amis, à l’époque où j’étais directeur-gérant d’une autre équipe, m’avait appelé à la date limite pour me dire ‘Hey Pierre, je veux briser mon équipe, comment peux-tu m’aider ?’.  Notre plan était de conserver la majeure partie de notre équipe pour continuer de développer la chimie de cette équipe. »

Les équipes se disputant les trois dernières positions dans la Conférence de l’Est n’ont pas pris part en grande pompe aux festivités de la journée, les Bruins, les Thrashers, les Rangers, le Lightning, les Flyers, les Panthers et les Islanders n’appuyant pas sur la gâchette pour effectuer une transaction majeure. Ces dernières places en séries reviendront aux équipes qui ont eu le meilleur en ne roulant pas les dés ce mercredi.

« Cette équipe est relativement nouvelle avec les différentes acquisitions au cours de l’été et d’un nouvel entraîneur, sans compter les blessures qui ont affligé notre alignement tout au long de la saison », a indiqué Gauthier.  « Nous voulons donc continuer de développer cette chimie.

« Chaque équipe est différente. Parfois, tu transiges en cette journée parce que le moment est opportun, d’autres le font par philosophie », a poursuivi Gauthier. « Lorsque j’ai rencontré notre groupe de joueurs dernièrement, mon message a été que le succès de cette équipe allait venir de l’intérieur. Cela ne voulait pas dire que nous n’allions pas effectuer de transactions, simplement que nous croyons en ce groupe qui, avec toutes les blessures, n’a été réuni au complet que pour quelques matchs cette saison. »

Tandis que les rumeurs de transactions impliquant l’un ou l’autre des deux jeunes gardiens de l’équipe ont continué à alimenter le moulin à rumeurs, Gauthier a réitéré sa position sur le sujet lorsqu’il a accepté l’emploi de directeur-gérant des Canadiens il y a près d’un mois.

« La position de gardien de but est l’une des forces de notre équipe. Nous avons la chance de compter sur deux jeunes gardiens de but qui peuvent nous donner la chance de gagner à tous les matchs. C’est l’un de nos meilleurs atouts pour accéder aux séries éliminatoires. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Un retour convaincant
Qui est Aaron Palushaj? 
Rapport des Bulldogs - 3 mars 2010 
Héros de l’ombre 
En voir plus