Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Se démarquer du lot

par Staff Writer / Montréal Canadiens

LONDON – Des entraîneurs aux joueurs invités à ceux qui aspirent à la Ligue nationale, tout le monde a trouvé son compte lors du tournoi des recrues qui s’est tenu pendant trois jours à London.

Le tournoi, qui a mis en scène les espoirs des Maple Leafs de Toronto, des Penguins de Pittsburgh et des Sénateurs d’Ottawa en plus de ceux des Canadiens a notamment permis aux entraîneurs d’évaluer leurs poulains dans de vraies situations de match.

« Les jeunes ont la chance dans ce genre de tournoi de disputer des vrais matchs contre d’autres jeunes, sans que ce soit de la compétition à l’interne. Il y a plus d’intensité lorsqu’ils vont appliquer leur mises en échec, et ils ne sont pas réticents à frapper leurs propres coéquipiers », a affirmé le directeur du développement des joueurs du Tricolore, Martin Lapointe, lors de la dernière journée du tournoi. « Ça permet aux joueurs de soutien de se démarquer un peu plus et de ne pas se retenir. Ils peuvent se faire valoir durant ces matchs. »

Dans le camp des joueurs, même si tous avaient sensiblement le même objectif – soit celui de se faire remarquer – les attentes étaient différentes d’un joueur à l’autre. Pendant que certains tentaient de prouver à la haute direction qu’ils étaient prêts à faire le saut dans les grandes ligues, les joueurs invités, comme Angelo Miceli, cherchaient surtout à attirer suffisamment l’attention pour rester dans l’organisation.

« Je crois avoir laissé ma marque, j’ai eu un bon tournoi. Je suis venu ici avec un but, celui d’impressionner. Je suis ici pour montrer ce que je peux faire, et je crois avoir bien réussi », a lancé le Québécois qui avait formulé le souhait après le premier match d’obtenir un contrat de la Ligue américaine. « Le hockey, c’est ma carrière, c’est ce que je veux faire dans la vie. Je quitte sans aucun regret et très heureux de ce que j’ai accompli durant le camp. »

Quant au défenseur Simon Bourque, qui, à 18 ans, était l’un des plus jeunes du Tricolore à participer à ce tournoi, il a pu se mesurer à des joueurs un peu plus expérimentés et jouer à un calibre un peu plus relevé.

« C’était vraiment plaisant. J’ai beaucoup appris. Il y a une grosse différence de calibre entre ici et les camps de niveau junior. Les gars sont beaucoup plus rapides et plus gros », a précisé le choix de septième ronde des Canadiens au dernier repêchage. « Je ne suis pas prêt à dire que je suis rendu à ce niveau encore. J’ai confiance en mon style, mais il y a de très bons joueurs ici qui ont beaucoup d’expérience. C’est ce qui fait la différence. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre et je suis ici pour ça. »

Pour le gardien Zachary Fucale, qui a disputé deux des trois rencontres, cette fin de semaine de hockey aura aussi servi à bien démarrer la machine, à l’aube d’une nouvelle saison de hockey et à quelques jours du camp d’entraînement du grand club.

« C’est bien de pouvoir jouer ce genre de tournoi tôt dans l’année pour commencer du bon pied. Tout le monde, même le groupe d’entraîneurs, a apprécié avoir des matchs avec un peu plus d’adversité et de compétition dès le début du camp », de préciser celui qui fera ses débuts chez les professionnels à l’automne. « De mon côté, je crois avoir fait des bonnes choses. J’ai fait des erreurs ici et là, mais c’est normal à ce moment-ci de la saison. »

Au final, l’expérience aura été fructueuse, et quelque peu différente des habituels matchs intra-équipe.

« Nous demandons aux joueurs de nous montrer leurs forces et leur talent. Pour certains d’entre eux, c’est de jouer plus physique, donc ça les aide de jouer dans un tel environnement. C’est un peu tôt, mais je crois que certains joueurs nous ont montré des belles choses », a conclu Sylvain Lefebvre, qui était en charge de diriger le groupe de recrues durant la fin de semaine. « En général, ce fut une bonne expérience pour nous. L’organisation est très heureuse du résultat, c’était une très bonne idée de venir ici. »

Vincent Régis écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Saisir sa chance
Essai professionnel pour Fleischmann

Miceli en mission 

En voir plus