Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Poehling : Déjà un grand fan de Kotkaniemi

L'attaquant américain qualifie le plus récent premier choix des Canadiens de «joueur spécial»

par Matt Cudzinowski, traduit par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Ryan Poehling était dans les souliers - ou dans les patins, plutôt - de Jesperi Kotkaniemi il y a à peine 12 mois après avoir été sélectionné au 25e rang du repêchage 2017 de la LNH.

Maintenant, les deux joueurs de centre sont assis côte à côte dans le vestiaire au camp de perfectionnement et apprennent à se connaître.

Kotkaniemi, qui a été sélectionné au troisième rang il y a une semaine à Dallas, a sauté sur la glace avec Poehling et les autres attaquant vendredi après-midi au Complexe sportif Bell de Brossard.

C'était la première fois que l'attaquant finlandais portait l'uniforme tricolore lors d'un entraînement, et son collègue américain a été plutôt impressionné.

«Vous pouvez voir à quel point c'est un joueur spécial, a dit Poehling, qui est déjà un fan du natif de Pori.

«Comment il joue sur la glace et comment il est en dehors de la glace, je crois que ça démontre beaucoup sur son caractère et pourquoi il a été repêché si haut.»

Tweet from @CanadiensMTL: D��j�� amis!Friends already! #GoHabsGo pic.twitter.com/khEURYnREh

De son côté, Kotkaniemi se sent chez lui à Montréal. C'est la deuxième fois qu'il visite la région.

«C'est une belle ville. J'aime ça. J'ai entendu qu'il y avait des bons partisans, j'ai très hâte de les rencontrer, a dit Kotkaniemi, qui célébrera son 18e anniversaire le 6 juillet.

«Je profite du fait d'être ici et je serai de retour en Finlande lorsque je serai prêt.»

Son but dans les prochains jours est très simple.

«Je veux montrer quel genre de joueur je suis, a affirmé Kotkaniemi, le troisième meilleur pointeur pour Ässät à sa première saison dans la Ligue élite finlandaise en 2017-2018.

«Il y a plusieurs bons joueurs ici, donc je veux juste apprendre des nouvelles choses.»

Video: Jesperi Kotkaniemi sur le camp de perfectionnement

Poehling n'est peut-être pas nouveau au camp comme l'est Kotkaniemi, mais il apprend lui aussi.

«Tu apprends des gars plus vieux qui sont déjà venus ici. Je crois que la chose la plus importante est d'apprendre des entraîneurs. Frankie [Francis Bouillon] et Sébastien [Bordeleau], ce sont des gars de qui tu peux toujours apprendre pour être un joueur complet, a expliqué Poehling, 19 ans, natif de Lakeville au Minnesota.

«C'est ce que je fais cette semaine et ce que j'ai fait l'année passée.» 
 
Ç'a assurément fonctionné pour Poehling, qui a fait passer sa production de 13 points (7B-6A) à 31 points (14B-17A) à sa deuxième année avec St. Cloud State University

Le temps passé au gymnase et le fait de s'être développé physiquement a aussi été d'une grande aide.

«J'ai joué ma première année à 180 livres, comparé à l'an passé où je me tenais entre 205 et 210 livres, a expliqué Poehling, qui a remporté la médaille de bronze avec les Américains au Championnat mondial junior de l'IIHF en janvier dernier.

«Je crois que ça m'a permis de me mettre en meilleure position pour mettre la rondelle dans le filet.»

Video: Ryan Poehling à propos de son développement

Comme Kotkaniemi, Poehling n'est pas encore prêt à faire le saut chez les professionnels. Il a encore du travail à terminer à St. Cloud.

«Je ne peux pas quitter ces gars-là et avec Jimmy Schuldt [défenseur de quatrième année] qui restera en poste, notre noyau va rester en place. Je crois qu'on a de bonnes chances de remporter le titre l'an prochain. Je crois que c'est la chose la plus importante pour moi, remporter le tout premier titre national à St. Cloud», a conclu Poehling.

En voir plus