Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Barber: Un rappel pas comme les autres

L'originaire de Pittsburgh jouera son premier match en tant que membre des Canadiens devant sa famille et ses amis

par Dan Braverman, traduit par Thibault Deneufbourg @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Riley Barber n'aurait pas pu mieux choisir une meilleure date pour son premier rappel avec les Canadiens.

Barber, qui a signé un contrat d'un an avec les Canadiens le 1er juillet a retrouvé l'équipe juste à temps pour affronter les Penguins à Pittsburgh mardi soir, dans sa ville d'origine.

Tweet from @CanadiensMTL: Riley Barber est �� l'entra��nement ce matin. Bienvenue! 👋@rileybarber94 is at practice this morning. Welcome!#GoHabsGo pic.twitter.com/0Spqcd8XFF

Assez excitant, n'est-ce pas?

«C'est vraiment spécial, de revenir là où tout a commencé, dans ce chandail, c'est quelque chose qui me tient vraiment à cœur et que ma famille et moi n'oublierons jamais», a déclaré Barber, le sixième choix des Washington Capitals (167e au total) en 2012, rappelé dimanche après-midi. «Je pense que ma mère y sera. Elle habite déjà là-bas, et j'ai de la famille qui est toujours là aussi, donc ils sont tous excités, surtout mes cousins et les gens que je n'ai pas vus depuis longtemps.»

Video: Riley Barber sur son rappel de Laval

Lorsqu'il sautera sur la glace au PPG Paints Arena mardi, Barber vivra ses premières minutes dans la LNH depuis la saison 2016-17, où il a joué trois parties pour les Capitals. Même si ce premier rappel dans la LNH a été une expérience mémorable, Barber est encore plus prêt à faire ses preuves cette fois-ci.

«C'est un sentiment différent, cette fois-ci. Je pense que la première fois que tu es rappelé, tu es un peu dépassé par les événements», a décrit Barber, qui en est à sa cinquième saison dans la Ligue Américaine et sa première avec le Rocket après quatre saisons avec les Bears de Hershey, en Pennsylvanie. «Maintenant, je suis très calme et prêt à saisir cette chance.»

L'expérience professionnelle acquise par Barber entre-temps lui donne confiance, certes, mais ce sont ses performances récentes avec le Rocket de Laval qui lui a permis de retrouver la LNH.

«On est chanceux d'avoir des joueurs qui sont capables de venir nous donner un coup de main, et Barber est l'un d'entre eux. On l'a gardé jusqu'à la fin [du camp d'entraînement]. Il a un bon lancer, et de bonnes statistiques dans la Ligue Américaine», a décrit l'entraîneur-chef Claude Julien à propos de Barber, qui était au milieu d'une séquence de 5 matchs avec au moins un point (2B, 5A) au moment de son rappel. «On a besoin de quelqu'un qui joue à droite, et c'était le joueur qui était disponible.»

«Je sais que Riley joue du bon hockey dernièrement. Il obtient des chances de marquer. Il a connu un départ un peu lent, mais il s'est bien replacé dernièrement».

Video: Conférence de presse de Claude Julien

Julien fait allusion au départ lent de Barber, alors qu'il n'a récolté qu'un point au cours de ses sept premiers matchs de la saison. Mais ce passage à vide est derrière lui. Barber est maintenant le meilleur marqueur du Rocket avec 18 points (6B, 12A) en 21 parties.

« J'avais des occasions de marquer, et dernièrement, ça a cliqué avec mes compagnons de trio. J'avais une bonne chimie avec Poehling et Evans pendant quelques matchs, et Peca, avant qu'il ne soit rappelé» explique Barber. «On a un super groupe de gars là-bas, alors ils rendaient mon travail plus facile.»

Les performances de l'ailier droit de 6 pieds et 190 livres ne sont pas passées inaperçues à Montréal, c'est sûr.

«Nous avons regardé quelques matchs de Laval en attendant de jouer nos matchs», a mentionné la capitaine Shea Weber. «Il semble qu'il est toujours autour du filet au bon endroit, et qu'il est capable de faire les choses de manière offensive.»

Video: Shea Weber sur les Penguins sans Crosby

À noter

Le match de mardi à Pittsburgh est le premier d'une série de deux matchs en deux soirs, alors que les Canadiens affronteront les Sénateurs d'Ottawa au Centre Bell mercredi soir. Julien n'a pas voulu dire quels gardiens de but il utiliserait pour les deux matchs. L'entraîneur des Canadiens annoncera son gardien partant mardi à Pittsburgh.

Les Canadiens sont partis pour Pittsburgh immédiatement après l'entraînement, lundi. Ils affronteront les Penguins au PPG Paints Arena à 19 h mardi.

En voir plus