Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Réunion des capitaines: Une période d'échauffement légendaire

Les joueurs actuels du Tricolore ont rendu hommage aux légendes de l'équipe lors de la période d'échauffement, mardi; les chandails sont désormais aux enchères pour une bonne cause

par Dan Braverman, traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Les Canadiens ont célébré le 110e anniversaire de façon spectaculaire ce mardi alors que 11 des 12 anciens capitaines, ainsi que le capitaine actuel Shea Weber, ont participé aux festivités.

Tweet from @CanadiensMTL: Regardez la vid��o d'avant-match qui a ��t�� pr��sent��e au Centre Bell pour le 110e anniversaire des Canadiens.#GoHabsGo pic.twitter.com/cnvPM90h30

En plus de la Réunion des capitaines, les joueurs actuels du Tricolore ont rendu hommage à certaines légendes en enfilant un chandail unique dédié à un joueur qui a eu une signification particulière à leurs yeux lors de la période d'échauffement en vue du match contre les Islanders de New York. Chaque joueur a choisi une légende qu'il souhaitait honorer pour l'occasion.

Video: NYI@MTL: Le Tricolore honore ses anciens capitaines

Par exemple, l'attaquant finlandais Artturi Lehkonen a choisi de dédier ce moment spécial à son compatriote Saku Koivu, qui se retrouve à égalité avec Jean Béliveau au premier rang dans l'histoire de la franchise pour le plus grand nombre d'années à titre de capitaine. Il a également marqué le monde du hockey à la suite de son retour remarquable au jeu après avoir vaincu le cancer. 

MTL ❤️ Saku #GoHabsGo

A post shared by Canadiens de Montréal (@canadiensmtl) on

Lehkonen a expliqué les raisons de son choix puisque Koivu a représenté la Finlande à de nombreuses reprises sur la scène internationale et il a également été le premier capitaine européen dans l'histoire de l'équipe. Cependant, Lehkonen a été touché profondément par l'ovation qu'a reçue Koivu lors de son retour au jeu après une longue lutte contre le lymphome de Burkitt.

« C'était remarquable », a commenté Lehkonen à propos de l'ovation de neuf minutes que Koivu a reçue de la part des fidèles partisans du Tricolore. « Il a fait face à tellement d'adversité. J'ai aussi entendu des histoires et je sais que ce ne fut pas facile. C'est plutôt irréel. Il est revenu au jeu et il a connu une carrière incroyable. »

Pour sa part, le défenseur Ben Chiarot a opté pour l'ancien joueur et directeur général du Tricolore, Serge Savard.

Le joueur originaire d'Hamilton, en Ontario, a expliqué son choix par la passion et les succès de Savard sur la glace.

« J'ai choisi M. Savard, car j'ai entendu dire qu'il était très fort, un bon joueur défensif, un leader dans le vestiaire et un bon coéquipier. Ce sont tous des aspects qui sont importants pour moi. Gervy [Gérant de l'équipement, Pierre Gervais] m'a raconté qu'on le surnommait 'le sénateur', en raison de son intérêt pour la politique et pour la finance », a partagé le défenseur de 6pi3p et 225 lb. « C'était son surnom. Il a fait partie du «Big Three» avec les Canadiens de Montréal. Il y a plusieurs raisons, mais c'est principalement en raison de son attitude de leader et de bon coéquipier que je l'ai choisi. »

C'était également un moment spécial pour les partisans qui ont assisté à la période d'échauffement au Centre Bell. C'est une expérience dont plusieurs joueurs vont se souvenir, même si certains n'ont pas eu la chance de voir jouer plusieurs de ces légendes.

« C'est définitivement quelque chose qui n'arrive qu'une seule fois dans ta carrière. C'était très cool de voir tous les chandails, les noms et les numéros. Surtout pour moi, c'était vraiment plaisant de porter ce chandail », a exprimé Suzuki, qui a rendu hommage à Howie Morenz, souvent décrit comme le premier joueur vedette de la Ligue et qui est décédé en 1937. « Tous ces gars ont été de grands joueurs pour cette organisation. C'était génial de pouvoir les représenter. C'était un honneur. »

Suzuki a déclaré que ses coéquipiers l'ont surnommé 'Howie' lors de la période d'échauffement quand il portait le numéro 7 de Morenz.

« On se parlait tous en utilisant des noms différents lors de l'échauffement », a dit la recrue à la suite de la victoire du Tricolore par la marque de 4-2 contre les Islanders. « C'était cool de voir la riche histoire de l'équipe sur la glace. »

Les chandails d'échauffement ont été autographiés et ils sont désormais vendus aux enchères. Les profits seront remis à la Fondation des Canadiens pour l'enfance en soutien au RadioTéléDON. Les partisans qui souhaitent acheter l'un de ses items de collection peuvent miser en visitant le habs.signaturepro.ca ou en textant ''HABS'' au 514-900-2220.

Galerie photos : cliquez ici

En voir plus