Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Rétrospective Canadiens-Bruins: 1979

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Yvon Lambert est féllicité par ses coéquipiers après avoir inscrit le filet décisif contre Gilles Gilbert des Bruins.
MONTRÉAL – Avant que ne débutent les hostilités entre les Canadiens et les Bruins ce jeudi au Centre Bell, prenons le temps de porter un regard sur quelques affrontements précédents en séries qui ont permis à la rivalité d’être ce qu’elle est. Aujourd’hui : 1979.


Finale de la Conférence Prince-de-Galles
Montréal (1) vs Boston (2)


Après avoir terminé loin devant les Bruins en prenant le premier rang du classement général avec 115 points et avoir été invaincus en quatre matchs contre Boston en saison régulière, les Canadiens, champions en titre de la coupe Stanley au cours des trois dernières saisons, n’auraient pas dû éprouver de difficultés contre leurs rivaux de longue date lors des éliminatoires.

  Les séries Canadiens-Bruins
La collision Richard-Lach de 1953 
Le retour historique de 2004
La surprise de 2002
Or, l’avantage de la glace a fait foi de tout alors que les deux équipes remportent les trois premiers matchs devant leurs partisans pour ainsi forcer la présentation d’un septième et ultime match présenté au Forum.

Déterminés à venger leur élimination des deux dernières saisons aux mains des Canadiens, Don Cherry et ses Bruins prennent les devants 3 à 1 après 40 minutes de jeu grâce au doublé de Wayne Cashman. La troupe de Scotty Bowman, voyant ses chances de remporter une quatrième coupe de suite s’amenuiser, revient en force avec deux buts rapides au début du troisième engagement pour créer l’égalité.

Toutefois, Rick Middleton sème l’émoi au Forum en redonnant les devants aux Bruins à 16 :01. Alors que les espoirs semblent s’envoler pour les Montréalais, les Bostoniens se font prendre avec un homme en trop sur la patinoire avec 2 :22 à faire au match. Guy Lafleur, qui avait jusque-là récolté 11 points, saute sur l’occasion pour jouer les héros en déjouant Gilles Gilbert d’un puissant lancer frappé et ainsi pousser la rencontre en prolongation.

Puis, Yvon Lambert, à 9 :53 de la période supplémentaire envoie les Bruins en vacances et les Canadiens en finale en complétant la manœuvre de Mario Tremblay pour mettre un terme au match qui sera connu sous le nom du « Too many men game ».
En voir plus