Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Retour dans le temps : En 1993

Des Super Soakers sous le sapin de Noël et Roch Voisine à la radio

par Dan Braverman, traduit par Guillaume Ouimet @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - À l'époque où les Canadiens ont remporté leur 24e Coupe Stanley suite à un parcours historique en 1993, les rues, les salons et les stations de radios de Montréal ne ressemblaient en rien à ce qu'ils sont aujourd'hui. Retournez 25 ans dans le passé pour voir à quel point les choses ont changé depuis la dernière conquête des Canadiens. 

Les émissions américaines Roseanne et Home Improvement étaient les émissions les plus écoutées dans les salons cette saison-là, alors que Relevez le défi commençait à prendre d'assaut les télévisions québécoises.

"Why did the flannel cross the road? 'Cause Al was over there!" - Tim

Posted by Home Improvement on Saturday, September 15, 2012

Benny «The Jet» Rodriguez cognait de nombreux coups de circuits au moment où Le petit champ (The Sandlot) apparaissait au grand écran et Jurassic Park était le film de l'année au cinéma en 1993. Chez les francophones, c'est le film Les Visiteurs qui profitait de son heure de gloire.

Watch: Youtube Video

La chanson populaire That's The Way Love Goes, de Janet Jackson, était à ce moment la chanson la plus populaire. Roch Voisine, avec La légende Oochigea, a remporté cette année-là le Félix pour la chanson populaire de l'année. 

Le premier ministre Brian Mulroney en était à ses dernières semaines à occuper ce poste, lui qui s'est retiré peu après au profit de Kim Campbell. Robert Bourassa était le premier ministre du Québec, alors que Jean Doré était à cette époque le maire de Montréal.

Tout comme ils le sont aujourd'hui, les chandails avec des motifs de fleurs étaient très à la mode lors de la saison estivale. 

Le salaire moyen d'un joueur de la LNH était de 463 000$.

Les Super Soaker 50 et les maisons de rêve de Barbie étaient parmi les cadeaux les plus populaires retrouvés sous les sapins de Noël en 1992. 

Le prix moyen de l'essence était de 61.4 ¢/L au moment où les Canadiens soulevaient le trophée de Lord Stanley.

En voir plus