Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Retour aux sources

par Staff Writer / Montréal Canadiens

ST. PAUL – La température est peut-être bien en deçà du point de congélation au Minnesota, mais Tom Gilbert peut s’attendre à un accueil chaleureux de la part de la foule mercredi soir.

Entouré de journalistes devant son casier dans le vestiaire adverse au Xcel Energy Center, Gilbert était pourtant dans ses pantoufles, lui qui a appris les rudiments du sport à quelques kilomètres de là, à Bloomington.

Ayant aussi passé près de deux saisons avec le Wild durant les campagnes 2011-2012 et 2012-2013, le vétéran défenseur retrouvera beaucoup de visages familiers tant sur la glace que dans les gradins.

« C’est toujours agréable de jouer ici alors que ma famille et mes amis peuvent assister au match », de dire Gilbert, qui soufflera 32 bougies sur son gâteau d’anniversaire le mois prochain. « Mes parents seront là, mon frère et mon petit neveu que je n’ai pas vu depuis longtemps, ce qui est très excitant. Je crois que ça va être son premier match de hockey auquel il va assister, ce qui est très agréable. Il y a aussi plusieurs amis que je n’ai pas vus depuis longtemps. »

En plus de ses nombreux partisans et 14 anciens coéquipiers du Wild, Gilbert affrontera notamment pour la première fois son bon ami d’enfance Zach Parise depuis qu’il s’est joint aux Canadiens cet été.

« Mon père était l’entraîneur de baseball et celui de Zach Parise, l’entraîneur de hockey. Zach était moyen au baseball, il frappait au neuvième rang et faisait souvent des amortis. Je frappais troisième. Je ne sais pas ce que ça veut dire », de lancer Gilbert, tout sourire, laissant aux journalistes tirer leur propre conclusion.

« Mon père est un homme très passionné de baseball, mais c’est un grand amateur de hockey aussi », de poursuivre le numéro 77 des Canadiens.

Parmi les finalistes du titre de Monsieur Hockey au Minnesota en 2001, remis au joueur amateur s’étant le plus distingué, Gilbert était le capitaine de l’école secondaire Bloomington Jefferson lors de sa dernière année avant de remporter le titre de la NCAA avec l’Université du Wisconsin en 2005-2006.

« Grandir ici était agréable », d’admettre Gilbert qui disputera un 55e match au Xcel Energy Center. « J’ai aussi joué au baseball et au football. Cela importait peu quel sport tu pratiquais, la compétition était tellement féroce à Minneapolis et St. Paul. La compétition est excellente et les gens ici sont très passionnés de hockey, aussi. Il y a avait toujours de bons tournois et le niveau de compétition a vraiment aidé mon développement. »

Avec sept défenseurs présentement en santé au sein de la brigade défensive montréalaise, la compétition est là, tout aussi féroce.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

En voir plus