Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Retour au bercail pour Scandella

Le défenseur originaire de Montréal déborde d'excitation à l'idée de revenir à la maison et de vivre son rêve d'enfance avec les Canadiens

par Dan Braverman, traduit par François Lafleur @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Il est fascinant de constater à quel point les choses peuvent changer en quelques heures.

Jeudi soir, Marco Scandella s'échauffait en compagnie de ses coéquipiers chez les Sabres de Buffalo avant de se mesurer aux Oilers d'Edmonton. C'est à ce moment qu'on lui a demandé de quitter la glace pour lui annoncer son échange aux Canadiens.

Tweet from @CanadiensMTL: Les Canadiens acqui��rent le d��fenseur Marco Scandella des Sabres de Buffalo, en retour d���un choix de quatri��me tour en 2020 (obtenu des Sharks de San Jose, le 22 juin 2019).#GoHabsGo https://t.co/TXSJ5EXrlK

Le défenseur de 29 ans est retourné à son domicile pour faire ses valises avant de retourner à l'aréna pour récupérer son équipement avant de se mettre en route pour un périple nocturne de six heures en direction de Montréal.

« Je suis arrivé aux petites heures du matin, mais j'étais surexcité. Je n'ai pas eu besoin de dormir », partage Scandella, un vétéran de 549 rencontres dans la LNH avec les Sabres et le Wild du Minnesota. « Je n'aurais probablement pas plus dormi si j'avais été ici dès l'échange. L'adrénaline était dans le tapis. »

Cette forme d'excitation provient évidemment du fait que Scandella est originaire de Montréal. Il aura le privilège de réaliser son rêve d'enfance : porter l'uniforme bleu-blanc-rouge, ce qui devrait avoir lieu ce samedi face aux Penguins de Pittsburgh.

« Je suis simplement content de revenir à la maison et heureux d'être un membre de cette équipe. Mon rêve se réalise. Les émotions que j'ai ressenties dans les 24 dernières heures ont été incroyables », mentionne Scandella qui compte 41 buts et 92 passes pour un total de 133 points en 10 saisons dans la Ligue. « Peu de gens ont la chance de joueur pour leur équipe locale. D'être du coin me rend encore plus fier de cette organisation. Je vis un rêve. »

Tweet from @CanadiensMTL: Marco a h��te de vous rencontrer!#GoHabsGo pic.twitter.com/lIUxaJp9g7

Quand Scandella est finalement arrivé dans la métropole, il n'a pas eu besoin de se casser la tête pour trouver un hôtel où aller se reposer. L'arrière de 6pi 3po et 212 livres a acheté un condo dans la ville il y a cinq ans et continuait de vivre et de s'entraîner ici lors de la période estivale.

« Je suis en extase et heureux. J'essaie de savourer le moment. J'ai cette impression que je ne le réalise pas entièrement », décrit Scandella. « Je me suis réveillé dans mon propre appartement ce matin. Je regardais tout autour de moi en me demandant "Est-ce que tout cela est vrai?". »

Chez Scandella, les Canadiens et sa famille vont main dans la main. Il a tout d'abord appelé sa mère pour lui annoncer la nouvelle, mais la relation avec l'équipe remonte à plusieurs générations.

« Ma grand-mère est la plus grande partisane », déclare Scandella qui a nommé Saku Koivu comme étant son joueur préféré en grandissant. « Lorsqu'elle a immigré au Canada en provenance de l'Italie, elle regardait tous les matchs. Il n'est donc pas surprenant qu'elle soit la plus contente de mon arrivée. »

Video: Marco Scandella sur son arrivée à Montréal

Cependant, la relation la plus célèbre est celle entre Scandella et Sergio Momesso. En effet, l'ancien numéro 36 est l'oncle de Marco. Il a été repêché par les Canadiens en 1983 et a joué pendant quatre saisons à Montréal au commencement de sa carrière dans la LNH.

Quand ton oncle a joué pour ton équipe préférée, ça t'aide à rêver grand.

« J'ai simplement cru que ça pouvait se produire. Quand tu es jeune et que tu vois ce que ton oncle fait dans la Ligue… il était suffisamment proche de moi pour avoir un impact sur moi », explique Scandella à propos de Momesso qui est présentement analyste pour les parties des Canadiens sur les ondes de TSN 690. « Le simple fait de croire en mes moyens lorsque j'étais plus jeune, de parler à Sergio… mon frère [Giulio] a joué 15 ans en Europe. Vous savez, c'est une chose d'être passionné de hockey. Ç'en est une autre d'arriver dans la LNH et de croire en toi. Je suis tellement chanceux. »

Vendredi, Scandella était jumelé avec la recrue Cale Fleury. Attendez-vous à les revoir ensemble ce samedi contre les Penguins dans ce qui devrait être le premier match de Scandella avec le Tricolore. Le nouveau numéro 28 a d'ailleurs aimé ce qu'il a vu du jeune défenseur à Brossard.

« Il est un bon jeune défenseur. Je crois que nous allons bien nous entendre. Nous avons essayé de bâtir une chimie ce matin. J'essayais de voir comment il se positionne sur la glace », dit-il au sujet de son partenaire de 21 ans. « Il est gros, il joue dur, alors ça va être plaisant. »

Tweet from @CanadiensMTL: Bienvenue dans l'��quipe, Marco!Welcome to the Habs, @MarcoScandella!#GoHabsGo pic.twitter.com/Nlg8I1DR1X

Scandella a avoué avoir dû arrêter une ou deux fois pour faire le plein d'essence en chemin vers sa ville natale. Après l'entraînement matinal, il a révélé que son arrivée tardive et son manque de sommeil l'avaient complètement vidé, à l'exception de son excitation à l'idée de jouer pour les Canadiens qui le motive.

« Je commence puiser dans mes réserves en ce qui concerne ma fatigue », admet Scandella. « Je vais aller faire un somme dès que j'arrive chez moi. »

En voir plus