Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Retour à la case départ

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Carey Price avait dit, avant le début de la série, qu'il ne s'attendait pas à «une série de gardiens de but». Ce qui s'est avéré plus vrai que jamais, jeudi au Centre Bell, alors que pas moins de huit buts ont été marqués en 60 minutes.


Sauf que les largesses en défensive ont été réparties de façon égale, et qu'il a fallu que Michael Ryder départage une égalité de 4-4 en marquant à 1:59 de la première période de prolongation.

Faits saillants Canadiens-Bruins
Ryder a marqué son deuxième but des séries, et son deuxième de la soirée, peu après une contre-attaque à trois contre un des Bruins.

Les hommes de Claude Julien ont donc égalé la série à 2-2 et pourraient prendre les devants pour la première fois dans ce duel du premier tour en l'emportant samedi à Boston.

Le Canadien a pris l'avance trois fois au cours des trois premières périodes, mais les Bruins sont revenus en force à chaque occasion.

P.K. Subban a enfilé son premier but des séries, le deuxième de sa carrière en éliminatoires, pour rompre une égalité de 3-3 en début de troisième période et permettre au jeu de puissance du CH de réussir son deuxième filet du premier tour, à sa 13e occasion.

Michael Cammalleri et Andrei Kostitsyn, tous les deux au moyen de leur deuxième but des séries, avaient fait mouche en l'espace de 55 secondes en deuxième période, pour donner au Canadien une avance de 3-1 qu'il n'a pu conserver — une fois de plus.

Brent Sopel a aussi participé au pointage pour le Tricolore, inscrivant le seul filet du premier vingt.

Cammalleri, qui a également amassé deux aides au cours de la soirée, a sept points en quatre matchs depuis le début des séries (2-5). Scott Gomez a par ailleurs récolté sa troisième mention d'aide des séries.

Chris Kelly, avec son deuxième des séries, a provoqué une égalité de 4-4 en deuxième moitié de troisième période. Il a ensuite préparé le filet gagnant en prolongation.

Patrice Bergeron a connu une soirée d'un but et une aide, tandis que Brad Marchand a enregistré deux aides. Ils ont tous les deux été au coeur de la remontée de deux buts des Bruins qui a permis aux visiteurs d'égaler à 3-3 en deuxième moitié de deuxième période.

Andrew Ference a réussi l'autres filet des Bruins. Ryder a aussi amassé une aide, tandis que Rich Peverley a connu une soirée de deux aides.

Carey Price (30 arrêts en temps réglementaire) et Tim Thomas (32 tirs bloqués en 60 minutes) ont tous les deux connu une soirée en dents de scie. Ils n'ont pas paru à leur mieux sur quelques buts, mais ils se sont aussi rachetés avec des arrêts spectaculaires.

Le premier au CH

Cette fois, il a fallu attendre plus longtemps pour assister au premier but du match, soit jusqu'à 8:13 de la première période. Et c'est le Canadien qui l'a obtenu.

Sopel a décoché un tir de la ligne bleue que Thomas a bêtement laissé passer du côté de sa jambière droite. Le défenseur du CH a ainsi signé son quatrième but en carrière dans les séries, à son 68e match éliminatoire.

Cammalleri a obtenu une mention d'aide sur le jeu, tout comme David Desharnais, un véritable bourreau de travail sur la séquence.

Desharnais a aussi brillé lors d'un désavantage numérique qui a suivi, quand il s'est collé à Zdeno Chara comme une mouche. Cammalleri a ensuite longuement contrôlé la rondelle, et les Bruins n'ont décoché aucun tir à cinq contre quatre.

Entre les deux phases de jeu, Thomas s'est racheté en brillant deux fois d'affilée devant Brian Gionta. Le Canadien a alors connu une séquence de pas moins de sept tirs au but en deux ou trois minutes de jeu, pour un total de 15 au cours de la période.

Pas moins de cinq buts ont été marqués en deuxième, qui a vu le CH prendre les devants 3-1... puis se faire remonter à 3-3.

Tomas Kaberle a pris la défensive montréalaise à contre-pied en y allant d'une passe en diagonale à travers la zone neutre, ce qui a permis à Ryder de filer seul à l'aile droite et d'enfiler l'aiguille dans la lucarne, du côté du gant de Price, à 2:13.

Le Canadien a ensuite mitraillé Thomas d'un tir après l'autre, sans succès... jusqu'à ce que Cammalleri, à 6:52, et Kostitsyn, à 7:47, fassent mouche à bout portant.

Les Bruins ont toutefois profité d'autres trous apparus soudainement dans la défensive montréalaise pour égaler avant la deuxième pause. Ference a saisi une rondelle libre en décochant un boulet du haut de l'enclave à 9:59, puis Bergeron a profité du jeu de Marchand à 17:04 alors que les deux se trouvaient seuls avec Price.

Bergeron ayant été puni pour avoir accroché James Wisniewski en début de troisième, Subban s'est assuré que le CH ne rate pas cette belle occasion en marquant d'un tir sec du cercle de mise en jeu à 1:39. Il a attendu que Tomas Plekanec vienne servir d'écran avant de tirer.

Kelly a ramené tout le monde à la case départ à 13:42 quand, malgré sa grille, il a vu une rondelle libre avant Sopel et poussé la rondelle derrière Price.

Dennis Seidenberg a écopé d'une mineure pour obstruction à l'endroit de Plekanec avec 2:19 à jouer en troisième. Gionta et Cammalleri ont menacé, en vain.


À VOIR ÉGALEMENT:
Échos de vestiaire
Sommaire
Le jeu des chiffres - 21 avril 2011
Faits saillants
Fin prêts
Cinq choses à savoir : Match #4
En voir plus