Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Repêchage 101

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Détrompez-vous, le mois de juin n’est pas uniquement le mois des examens pour les étudiants du primaire et du secondaire. Il l’est aussi pour les équipes de la LNH qui passeront leur prochain test les 26 et 27 juin à Montréal lors du repêchage amateur.


Toutefois, avant de pouvoir accrocher leurs bonnes notes sur le réfrigérateur familial, les équipes doivent habituellement patienter quelques années. Et ne vous attendez pas à voir des 100%. Les résultats qui feront d’eux des premiers de classe garantiraient un été confortablement assis sur un banc d’école pour bien des étudiants.

Le critère d’évaluation est fort simple: si leur choix atteint ou non la LNH, là il y a beaucoup d’appelés, peu d’élus.

La promesse
Voici la liste des équipes ayant vu le plus grand nombre de ses choix au repêchage atteindre la LNH.
Équipes Joueurs
  Canadiens
223
  Rangers 185
  Maple Leafs 178
  Sabres 178
  Bruins 177
  Penguins 176
Depuis les débuts du repêchage amateur en 1963, 9 247 joueurs ont été réclamés par les différentes formations de la LNH. De ce nombre, 3 830 ont, un jour ou l’autre, chaussé les patins pour un moins un match avec un club du circuit. Ainsi, 41% des joueurs repêchés ont donc rempli une partie de la promesse fondée sur eux en atteignant la LNH.

Ayant réclamé le plus grand nombre de joueurs depuis l’instauration de ce processus avec 518, incluant un nombre record de 27 lors de la seule séance de 1978, les Canadiens ont vu jusqu’ici 223 de leurs choix au repêchage disputer au moins une partie dans la LNH. L’ailier gauche Garry Monahan, le tout premier joueur repêché par le Tricolore, a été le premier à ouvrir le bal en perçant l’alignement des Canadiens lors de la campagne 1967-1968 tandis que Yannick Weber a été le dernier à se joindre au groupe cette saison.

Avec un taux de réussite de 43%, la formation montréalaise occupe ainsi le 7e rang parmi les 30 équipes du circuit. La franchise de l’Avalanche du Colorado/Nordiques de Québec détient la pole position avec une note de 48% suivie de près des Devils du New Jersey avec 47%. Les Thrashers d’Atlanta doivent pour le moment porter le bonnet d’âne avec une réussite de 31%.

Cependant, atteindre la LNH est une chose, y demeurer en est une autre. Et là, les Canadiens font rougir la compétition. Oui, le Tricolore compte le plus grand nombre d’espoirs ayant atteint la LNH.  Cependant, tant la quantité que la qualité est au rendez-vous. Montréal possède également le plus grand nombre de joueurs ayant fait leur petit bonhomme de chemin en disputant au moins 100 matchs dans la ligue avec 149, soit 67% des joueurs ayant disputé au moins un match. À ce chapitre, le Tricolore n’a pas encore besoin de regarder dans ses rétroviseurs; les Sabres de Buffalo représentant son plus proche poursuivant avec 61% de leurs 209 joueurs repêchés ayant atteint la LNH qui sont parvenus à franchir le cap des 100 matchs.

Le Tricolore peut également se vanter d’avoir produit le plus grand total de joueurs issus du repêchage ayant disputé 1 000 matchs ou plus avec 18. Les Kings et les Devils se partagent la deuxième marche du podium à ce chapitre avec 11 joueurs ayant quatre chiffres dans la colonne des matchs joués.

Avis aux espoirs du prochain repêchage: si vous n'êtes pas prêts à passer beaucoup de temps dans la LNH, mettre la casquette des Canadiens lors du week-end du 26 et 27 juin n'est peut-être pas une si bonne idée.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Précurseur malgré lui 
En voir plus