Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Rendre visite aux enfants

Le hockey n'était pas à l'ordre du jour jeudi alors que les Canadiens se sont dirigés vers les hôpitaux pour enfants afin de répandre la joie des fêtes

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Le défenseur Ben Chiarot a participé à plusieurs visites d'hôpitaux pour enfants au fil des ans, mais la visite de cette année fut différente.

En plus d'être sa première participation en tant que membre des Canadiens, ce fut également sa première visite en tant que parent.

Sa fille Emmerson est née il y a six mois, ce qui a immédiatement changé ses priorités et sa vision de la vie.

« La façon dont tu réfléchis change complètement. Ça devient tellement moins à propos de toi, mais plutôt au sujet de ce qui est important pour elle », a dit Chiarot, qui a rendu visite à des jeunes de tous âges à l'Hôpital de Montréal pour enfants, jeudi après-midi. « C'est le plus gros changement. La priorité est la famille. »

Dans cet état d'esprit, Chiarot a apporté joie et encouragement aux patients et aux membres de leur famille avec une nouvelle perspective.

« Ça frappe de voir qu'il y a des enfants ici qui ne sont pas beaucoup plus âgés que ma fille », a expliqué Chiarot. « Le fait de les voir sourire et de savoir ce que ça signifierait si j'étais dans cette situation, ça touche vraiment des sentiments différents. On est tellement chanceux que tout va bien avec Emmerson et qu'elle soit en parfaite santé. Tu réalises à quel point tu es chanceux. »

Tout comme Chiarot, le capitaine Shea Weber est également père, bien que ça ne soit pas nouveau.

Weber et sa femme, Bailey, ont trois jeunes enfants, Beckett âgé de 5 ans, Kenley âgé de 4 ans et Maddix âgé d'un an, ce qui ajoute certainement une dimension supplémentaire à ces visites annuelles. 

« Ce n'est jamais facile de venir ici pour être honnête. C'est difficile. Ayant des enfants moi-même, c'est difficile de voir d'autres enfants dans cette situation », a dit Weber. « Le fait de pouvoir redonner simplement en leur mettant un sourire au visage et en leur changeant les idées, c'est très important. »

C'est certainement le cas. Néanmoins, Weber est rassuré par le fait que des institutions comme l'Hôpital de Montréal pour enfants sont prêtes à fournir des soins exceptionnels en cas de besoin.

« Avec les enfants, tu sais qu'il y a tellement de choses qui peuvent mal tourner. J'ai la chance d'avoir des enfants en santé », a mentionné Weber. « Ils sont encore jeunes et certaines choses pourraient arriver, mais tu viens ici et ça te permet de voir les soins qu'ils offrent. Les médecins et infirmières qui s'occupent de ces enfants sont spéciaux, donc le fait de pouvoir venir ici et de les aider rend le tout encore plus spécial. »

Maintenant père de deux enfants, le gardien Carey Price a toujours été impressionné par les installations et les options de traitement disponibles pour les enfants de Montréal.

« C'est bien de voir qu'ils forment une équipe et une famille ici », a déclaré Price, qui était un joueur populaire à l'Hôpital de Montréal pour enfants. « C'est quelque chose que les joueurs devraient prendre en considération. »

Et comme Chiarot et Weber, le joueur originaire d'Anahim Lake en Colombie-Britannique, est catégorique: les visites comme celles-ci servent également de rappels importants.

« Ça me frappe encore plus fort désormais que j'ai mes propres enfants », a mentionné Price, dont les filles, Liv âgé de 3 ans et Millie âgé de 11 mois, sont sa fierté et sa joie. « On a vraiment de la chance d'avoir deux filles en santé, et le fait de venir ici te fait vraiment réfléchir. »

Poursuivre la tradition

Les Canadiens ont poursuivi une tradition de plus de 50 ans, ce jeudi. En plus de visiter l'Hôpital de Montréal pour enfants, des joueurs étaient également présents à l'Hôpital Shriners pour enfants et au CHU Sainte-Justine.

Les hommes de Claude Julien ont rencontré des enfants dans leurs chambres, en plus de poser pour des photos, signer des autographes et offrir un cadeau à chaque enfant.

L'équipe a été divisée en différents groupes pour donner au plus grand nombre d'enfants possible l'occasion de partager de précieux moments avec leur joueur du Tricolore préféré.

En voir plus