Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Rapport des Bulldogs

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Même si plusieurs éléments clés ont quitté pour Montréal depuis le début de la saison 2010-2011, les Bulldogs de Hamilton ont tout de même trouvé le moyen d’accumuler les victoires au mois de janvier. La profondeur était donc à l’honneur, alors qu’ils tentaient de conserver leur mainmise sur le premier rang de la division Nord de l’AHL.


Les attaquants Max Pacioretty et David Desharnais, ainsi que le défenseur Yannick Weber déjà à Montréal, les Bulldogs ont également dû se passer temporairement des services de Andreas Engqvist et de Ryan White pour trois matchs, alors que ces derniers sont venus jouer avec le grand club.

Les Bulldogs étaient en plein cœur d’une séquence de trois victoires d’affilée lorsque Engqvist et White ont reçu l’appel, mais ils n’avaient aucunement l’intention de ralentir la cadence. C’est ainsi qu’ils ont poussé leur séquence à six victoires, grâce notamment à l’apport de certains joueurs clés.

Le défenseur Brendon Nash a connu toute une soirée lors d’une victoire de 7 à 3 sur le Whale du Connecticut le 21 janvier. L’imposant jeune homme a marqué un but, en plus d’obtenir trois passes, pour ajouter quatre points à sa fiche. Ben Maxwell a également répondu à l’appel de son entraîneur la soirée suivant, pour obtenir un but et une passe dans une victoire de 4 à 3 en tirs de barrage aux dépens des Phantoms des Adirondacks. Finalement, Dustin Boyd a volé la vedette quatre jours plus tard en obtenant un tour du chapeau dans un blanchissage de 3 à 0 du Moose du Manitoba.

Avec 33 matchs à jouer, la vraie saison s’amorce pour les Bulldogs, qui bénéficient d’une excellente position pour amorcer le dernier droit. Les 59 points que la troupe de Randy Cunneyworth a accumulés lui confèrent le premier rang de la division Nord de l’AHL. Au niveau de la conférence de l’Ouest, Hamilton commencerait les séries éliminatoires à domicile, si elles avaient lieu maintenant, se retrouvant au quatrième rang, seulement un point derrière les trois premières positions.

D’ailleurs, les Bulldogs ne devront pas relâcher la pression jusqu’à la toute fin, puisque la lutte risque d’être assez serrée. Seulement cinq maigres points séparent la première position, détenue par les Admirals de Milwaukee et le dixième rang, occupé par les Monsters de Lake Erie.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Le Tricolore sort ses griffes
Oh Capitaine 
Gionta se charge des Capitals
En voir plus