Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Rapport des Bulldogs – 2 déc. 2009

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Brandon Taylor/ProamImages

Cedrick Desjardins

MONTRÉAL - Le gardien de but est la pierre angulaire d’une équipe. Alors que l’offensive repose sur les épaules de 12 différents joueurs, la position devant le filet est assurée par un seul homme, qui se doit d’être à son meilleur soir après soir.

C’est encore mieux lorsqu’une organisation peut compter sur deux gardiens qui allient expérience et jeunesse pour offrir des performances dignes des plus grands. C’est d’ailleurs de façon conjointe que les deux gardiens des Bulldogs ont réussi l’exploit de freiner totalement leur adversaire lors de deux matchs de suite.

En effet, depuis la saison 2005-2006, les gardiens des Bulldogs ont réussi à blanchir l’adversaire deux fois en deux jours qu’une seule fois. L’exploit a eu lieu la saison dernière au mois de mars, alors que Cedrick Desjardins avait réussi à lui seul à arrêter les Marlies de Toronto et le Crunch de Syracuse en mars 2008.

La fin de semaine dernière a été marquée par un exploit du genre. Les Bulldogs ont non seulement joué deux matchs en deux soirs, mais en plus, l’adversaire lors des deux duels était identique. C’est Curtis Sanford qui a amorcé le match du 27 novembre, bloquant les 16 tirs de l’adversaire, avant de laisser sa place à Desjardins avant la troisième période. Celui-ci a réussi à arrêter les huit tirs dirigés vers lui. Offensivement, la troupe de Guy Boucher a marqué quatre buts. L’entraîneur des Bulldogs a accordé sa confiance à Desjardins le lendemain, lors d’un match présenté en après-midi.

Le jeune gardien de 24 ans a repris là où il a laissé. Offrant une performance parfaite, il a stoppé les 32 tirs des Monsters, obtenant la première étoile de la rencontre. De l’autre côté, le gardien adverse, Trevor Cann a cédé face à David Desharnais, Ryan Russell et Brock Trotter, qui ont tous marqué leur cinquième but de la saison, en l’espace de 3 :08, en deuxième période. Cette victoire restera à jamais marquée dans l’histoire des Bulldogs, puisqu’il s’agissait de la 500e victoire de la franchise.

Et elle restera aussi gravée dans la tête de Cedrick Desjardins.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi
Kyle Chipchura échangé aux Ducks
10 décennies en 10 jours - 1990-1999 
Carey Price remporte la coupe Molson pour le mois de novembre
En voir plus