Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Rapport des Bulldogs - 10 fév. 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL - Ces temps-ci, les séquences sont à l’honneur dans la LNH. Et comme la Ligue américaine représente le club-école des équipes de la grande ligue, il n’est pas surprenant de voir que quelques équipes de la LAH imitent ce qu’elles voient plus haut.


C’est notamment le cas des Bulldogs de Hamilton qui tenteront vendredi prochain de poursuivre leur séquence de victoires d’affilée, eux qui ont remporté leurs sept dernières rencontres, ce qu’ils n’avaient pas réussi depuis que la formation s’est affiliée avec les Canadiens de Montréal en 2002.

La troupe de Guy Boucher n’a donc pas subi la défaite depuis le 27 janvier dernier, alors qu’ils ont mis la main sur la première de leurs victoires contre les IceHogs de Rockford, le club-école des Blackhawks de Chicago par la marque de 5 à 0.

Les Admirals de Milwaukee, les Wolves de Chicago, le Rampage de San Antonio, les Americans de Rochester et les Marlies de Toronto se sont tous retrouvés dans le rouleau compresseur des Bulldogs.

Avec quatre de leurs six meilleurs marqueurs hors de la formation lors des rencontres du 5 et du 6 février, la cadence des Bulldogs n’a jamais ralenti. Alors que Brock Trotter, David Desharnais, Ben Maxwell et Mathieu Darche se trouvaient tous à Montréal pour venir en renfort aux Canadiens décimés par les blessures, le reste de l’équipe de la ville de l’acier s’est regroupé pour l’emporter 5 à 2 contre les Americans de Rochester, puis 2 à 1 contre les Marlies de Toronto.

Au cours de ses sept rencontres, les Bulldogs ont marqué un total de 26 buts, en concédant seulement huit à leurs adversaires. Le gardien Curtis Sanford a obtenu deux blanchissages au cours de la séquence.

Les victoires s’enchaînant, les joueurs des Bulldogs auraient facilement pu s’enfler la tête. Ils ont toutefois participé à une activité qui leur a permis de se rendre compte qu’eux aussi, ils ont des limites.

Vers la fin d’un entraînement public communautaire tenu le 9 février dernier, Guy Boucher a invité quelques membres de la formation des Bulldogs à troquer leurs patins pour s’asseoir dans des luges spécialement conçues pour le hockey sur glace. Quelques joueurs ont pu échanger des passes avec des joueuses de hockey en luge et surtout… se faire déjouer par elles. Ils se sont notamment mesurés à la gardienne de but de l’équipe nationale de hockey sur luge, non sans difficultés.

Heureusement pour la troupe de Guy Boucher, ceux-ci auront droit d’enfiler leurs patins dans leurs pieds lors de leur prochain affrontement contre leurs rivaux de division, les Monsters du Lac Érié, vendredi.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

Voir aussi
Toute bonne chose a une fin
"Je serai toujours Canadiens" - Bob Gainey 
À toi, Pierre 
Pyatt rappelé, White et Trotter à Hamilton 
En voir plus