Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Quoi de neuf, docteur?

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BOSTON – Michael Cammalleri avait la bonne prescription pour les Canadiens : marquer tôt.


Ayant avoué en matinée ne pas posséder de diplôme en médecine quant à la possible absence de Zedno Chara lors du match numéro 2, Cammalleri s’est assuré de faire de nouveau les manchettes en fin de soirée, mais cette fois avec son jeu sur la glace.

Faits saillants Canadiens-Bruins
Après avoir été blanchi lors du premier match de la série, le meilleur franc-tireur des séries en 2010 n’a pas tardé à remédier à la situation dès la minute initiale du deuxième match. Le numéro 13 a littéralement sauté sur un retour de lancer, ou plutôt plongé, pour diriger le disque derrière Tim Thomas après seulement 43 secondes de jeu. Moins de deux minutes plus tard, Cammy récoltait un deuxième point en se faisant complice du filet de Mathieu Darche en avantage numérique.

« Ça fait partie de nos responsabilités de générer de l’offensive. Lorsque tu l’accomplis, c’est certain que c’est satisfaisant », a admis Cammalleri, qui a été nommé la première étoile de la rencontre. « Cependant, nous prenons de satisfaction à bien jouer dans les deux zones. Nous avons beaucoup de respect envers le niveau de talent chez les Bruins et nous tentons de notre mieux pour leur rendre la vie difficile à marquer des buts. »

Cependant, Cammalleri et ses coéquipiers savent qu’ils sont encore très loin de la coupe aux lèvres.

« Rien n’est satisfaisant ou satisfait n’est pas le bon mot. Heureux oui , à propos du résultat », a indiqué Cammalleri. « Tu passes à travers chaque série, chaque match et tu penses que tu peux les gagner chaque fois. Mais, nous sommes loin d’être satisfaits, il y a encore beaucoup de chemin à faire. »

Cammalleri ne s'est pas uniquement illustré  à 180 pieds de son but. L'attaquant de 27 ans a également mis son corps à contribution en bloquant le tir de Johnny Boychuk en fin de match alors que les Bruins menaçaient dans le territoire du Tricolore, ce qui est loin d’être passé inaperçu aux yeux de son gardien.

« Si je pouvais décrire en un mot le match que mes coéquipiers ont joué devant serait engagement », a indiqué Carey Price, qui a terminé sa soirée de travail avec 35 arrêts tandis que ses coéquipiers ont bloqué 27 tirs devant lui. « Tout le monde dans ce vestiaire est dédié à faire ce qu’il faut faire pour gagner. Nos meilleurs marqueurs bloquent des tirs. Cammy a pris un tir dans les lacets. Nous devons continuer de la sorte. »

La série se transporte maintenant au Centre Bell.  Ayant maintenant le support de leurs partisans, les Canadiens devront-ils changer quelque chose?

« Je suis heureux pour tous nos partisans qui en profitent sûrement, mais pour nous, c’est une tout autre approche », a conclu Cammalleri. « Nous devons nous ressaisir rapidement, car le troisième match sera loin d’être facile. »

Un autre but rapide ne nuira certainement pas.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d’après-match: Cammalleri | Price | Wisniewski | Darche | Martin
Sommaire
Balayage à Boston
Le jeu des chiffres - 16 avril 2011 
Faits saillants
J'achète! 
Cinq choses à savoir : Match #2 
En voir plus