Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Qu'est-ce que "G"?

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL – Pour les Canadiens, “G” est Brian Gionta, un petit joueur qui accomplira de grandes choses avec le Tricolore.


À la recherche de son mojo qui lui a permis de connaître une campagne de rêve en 2005-2006 avec 48 buts et 89 points, Gionta ne s’amène pas à Montréal en terrain totalement inconnu après avoir paraphé une entente de cinq ans avec le Bleu-Blanc-Rouge. Lui et le nouveau venu Scott Gomez se connaissent depuis longtemps, très longtemps.

« Être entouré de gens que vous connaissez aide toujours », a admis Gionta lors  d’une conférence téléphonique. « Nous avons grandi ensemble avec le programme de Hockey USA depuis l’âge de 15 ans. Nous avions une bonne chimie au New Jersey et nous espérons pouvoir la retrouver ici. Je ne lui ai pas parlé avant de m’entendre avec les Canadiens, mais je lui ai parlé aujourd’hui. Nous sommes tous les deux très excités de pouvoir évoluer ensemble de nouveau. »

Ayant passé la totalité de sa carrière avec les Devils où il a remporté la coupe Stanley à deux reprises, Gionta n’était pas nostalgique pour autant de tourner la page sur  son séjour au New Jersey.

« C’est un nouveau chapitre et je suis enthousiasmé de relever ce nouveau défi et d’avoir cette nouvelle opportunité », a admis Gionta. « Lorsque vous avez des enfants et une famille, c’est une décision que vous ne prenez pas à la légère et vous devez vous assurer que c’est la bonne. En choisissant Montréal, je crois, évidemment, avoir fait ce bon choix. »

Lui-même un marchand de vitesse, Gionta ne sera pas trop dépaysé avec les Canadiens.

« Notre équipe a une tonne de finesse et elle très bien balancée »,a poursuivi Gionta. « Il y a eu plusieurs changements, mais lorsque nous aurons appris à nous connaître, nous allons avoir une très bonne équipe. »

Des blagues de Schtroumpfs? Gionta les a toutes entendues et le rapide ailier n’est pas sur le point de broncher.

« J’ai dû vivre avec cela toute ma vie », a admis Gionta, qui s’élève à 5 pieds 7 pouces. «  Ça n’a rien de nouveau pour moi et ça ne m’inquiète pas. »

Sauf si vous êtes un défenseur adverse tentant de l’arrêter.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Un vent de changement
Transformation extrême 
De la vitesse à revendre 
Brian Gionta signe une entente de cinq ans
La saison morte en revue 
En voir plus