Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Movember : des moustaches pour une bonne cause

Quelques joueurs des Canadiens se laissent pousser la moustache dans le but de sensibiliser et d'amasser des fonds pour la santé des hommes

par Dan Braverman, traduit par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Si ce n'était pas trop évident au début de la semaine, vous avez probablement maintenant remarqué que quelques joueurs des Canadiens ont sacrifié une partie de leur visage pour une bonne cause.

Le mois de novembre est celui du Hockey contre le cancer et de Movember, où les hommes se laissent pousser la moustache pour sensibiliser et amasser des fonds pour la santé des hommes. Deux causes reliées au cancer.

Tweet from @bdavy3: Donate to my hairy #Movember efforts and fight for men���s health: https://t.co/3SqK5X98sM @MovemberCA @CanadiensMTL @CHCFoundation

Les joueurs qui ont décidé d'arborer le look moustachu estiment que c'est un effort qui en vaut la peine. Pour quelques-uns d'entre eux, la cause qu'ils supportent les touche personnellement.

Le défenseur Joe Morrow a adopté la moustache à la Hulk Hogan en appui à son collègue à la ligne bleue Brandon Davidson, qui a vaincu un cancer des testicules alors qu'il n'avait que 21 ans.

«Je sais que Brandon a vécu beaucoup de choses et que ce mois-ci veut dire beaucoup pour lui, a souligné Morrow. Je vais sûrement essayer de me joindre à lui et endosser moi aussi la campagne qu'il mène.»

On peut dire que le natif d'Edmonton, âgé de 24 ans, a fait quelques sacrifices pour appuyer un autre Albertain puisque Morrow a bien fait rire ses coéquipiers lorsqu'il s'est présenté au travail avec sa nouvelle pilosité faciale. Cela n'a pas empêché Morrow de taquiner les autres à son tour.

«Petey [Jeff Petry] est en train d'avoir une pas mal belle moustache, il a l'air d'un officier de police d'une autre époque, a-t-il lancé. Il en a une bonne. J'ai bien hâte de voir celle de Davy. On devra peut-être la teindre. Ça lui donne un bien drôle d'air en ce moment.»

Blague à part, Morrow est conscient qu'un petit geste comme celui-ci peut avoir un énorme impact dans la vie de plusieurs et il est fier de participer à la campagne, peu importe les commentaires qu'il recevra de ses coéquipiers au cours du mois.

«J'ai eu plusieurs histoires impliquant le cancer, des gens que je connais et qui sont très, très près de moi ont eu à vivre avec des situations comme celle-là. C'est la pire chose qu'on pourrait souhaiter à qui que ce soit. On ne voudrait pas que ça arrive à quelqu'un de sa famille ou près de soi. Je vais sauter sur toutes les occasions d'apporter mon appui à des initiatives comme celle-là», a-t-il conclu.

Pour plus d'informations ou pour faire un don, rendez-vous à la page de la campagne Movember des Canadiens.

En voir plus