Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Quelle logique?

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – L’important est de participer… aux séries. Ce n’est peut-être pas ce que la plupart des gens veulent entendre au mois d’octobre, mais le printemps arrivé, cela prend tout son sens.


Que vous assurez votre place au grand bal du printemps à la mi-janvier ou dans la dernière fin de semaine d’activités dans la LNH, si vous avez votre billet pour danser dans les séries, tout peut arriver.

Avec trois jours à faire au calendrier régulier, les Canadiens, les Flyers et les Bruins ne savaient pas encore s’ils étaient sur le point de disputer leur dernier match en 2009-2010 ...  et pourtant, elles sont les trois dernières équipes encore en vie dans la Conférence de l’Est.

Si la logique a tenu le coup dans la Conférence de l’Ouest alors que les deux premiers favoris, les Sharks de San Jose et les Blackhawks de Chicago, ont résisté à l’assaut des négligés et se disputeront la suprématie de leur association, elle a rapidement pris la poudre d’escampette dans l’Est. Avec les équipes classées sixième, septième et huitième encore en lice, les Canadiens, qui patientent de savoir avec qui ils croiseront le fer ce dimanche, savent déjà qu’eux et leurs prochains adversaires écriront une petite page dans la grande histoire des séries de la coupe Stanley.

Avec aucun des quatre premiers favoris toujours en vie dans l’Est, il s’agit de la première fois depuis l’instauration du système de conférence en 1994 qu’un tel affront est commis envers le carré d’as de la saison régulière dans l’Est; les Capitals, les Devils, les Sabres et les Penguins ayant tous déjà dit « À la saison prochaine » à leurs partisans.

Il ne reste plus qu’à attendre qui voudra bien écrire cette page avec le Tricolore et continuer de défier la logique.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À voir également:
Leçon d’introspection
Écrire l’Histoire 
Match 7: Gage de réussite? 
Le plaisir ne fait que commencer 
En voir plus