Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Quelle guigne de la 2e année?

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Samedi face aux Predators, Guillaume Latendresse a réussi son premier match de deux buts de la saison
MONTRÉAL - C’est bien connu, pour beaucoup de jeunes joueurs, la deuxième saison dans la LNH s’avère souvent plus éprouvante que la première. Parlez-en à Guillaume Latendresse.


Après une impressionnante saison recrue, l’ailier droit de 20 ans a tardé à prendre son envol l’automne 2007 arrivé.

Mais force est de constater que la guigne de la deuxième année est maintenant chose du passé pour Latendresse. Avec son doublé face aux Predators de Nashville samedi, l’imposant attaquant originaire de Ste-Catherine, qui avait été limité à deux filets lors des 16 premières parties, a maintenant inscrit cinq buts à ses huit derniers matchs. 

« Je me concentre davantage sur les détails et je m’efforce d’être plus agressif autour du filet, a souligné Latendresse, qui est en voie d’éclipser, grâce à ses récentes performances, ses 16 buts inscrits la saison dernière. J’essaie d’imposer une présence physique, je sais que ça fait partie de mon travail. »

Samedi, face aux Predators, Latendresse formait un trio avec Mathieu Dandenault et Kyle Chipchura. Il en a profité pour connaître son premier match de deux buts depuis le 13 mars dernier face aux Islanders de New York.

« Kyle et Dandy sont capables de créer beaucoup de chances à l’attaque, a indiqué Latendresse, qui obtenu la deuxième étoile de la rencontre. Ils se débrouillent très bien en zone offensive et ça a paru. J’en ai simplement profité. »

Chipchura a quant à lui récolté deux passes, se faisant complice de chacun des buts de son nouveau compagnon de trio.

« C’est très facile de jouer avec Gui et on a bien travaillé ensemble ce soir (samedi), a indiqué Chipchura. Il y avait beaucoup d’énergie sur la glace même si nous n’avons pu récolter les deux points. »

« Il est imposant et très fort, il est facile à repérer, a ajouté Chipchura, qui a remporté la médaille d’or aux côtés de Latendresse avec Équipe Canada lors du Championnat du monde de hockey junior en 2006. Tout ce que j’ai à faire c’est lui remettre la rondelle et je sais qu’il va marquer. On l’a vu ce soir. »

Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com
En voir plus