Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Que vaut « X »?

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL –  Il n’est pas nécessaire de résoudre de longs calculs d’algèbre pour savoir ce que vaut « X » en avril dans la LNH.


Pour la quatrième fois en cinq ans depuis la reprise des activités dans la LNH, les Canadiens seront du grand bal du printemps. Encerclez la date du calendrier, car les partisans du Tricolore peuvent dire merci à leurs ennemis chéris, les Flyers, qui ont défait les Rangers vendredi soir.

La victoire des Flyers a ainsi concrétisé la 80e participation aux séries de la coupe Stanley des Canadiens, la 78e depuis leur adhésion à la LNH en 1917, un sommet dans l’histoire du circuit. Loin derrière dans le rétroviseur avec 64 participations se trouve les Leafs, qui regarderont les séries du confort de leur salon pour une cinquième saison de suite, et les Bruins, qui sont toujours en vie pour se qualifier pour la 65e fois.

Depuis la saison 2005-2006, peu d’équipes peuvent se vanter d’avoir eu la chance de vivre la fièvre du printemps aussi souvent que le Tricolore. En fait, que les Red Wings, les Devils et les Sharks n’auront raté aucun rendez-vous printanier avec une fiche de cinq en cinq. Les Rangers, malgré leur échec ce mercredi, sont toujours en vie pour accomplir le quintuplé, tandis que les Ducks, qui avaient participé aux séries à chaque occasion depuis le printemps 2006, verront leur saison de golf commencer dès le 11 avril.

Sinon, seulement trois autres équipes en compagnie du Tricolore, ont assuré leur place pour une quatrième fois en cinq ans. Les Flyers, quant à eux, doivent toujours attendre devant la boîte aux lettres s’ils ont reçu leur quatrième invitation afin de se joindre au « Groupe des 4 ».

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À voir également:
La course aux séries
Rapport des Bulldogs - 7 avril 2010 
Sortir de l’ombre 
Votez pour le jeu de la semaine
En voir plus