Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Quart-arrière vous dîtes?

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL -- Les défenseurs font souvent les meilleurs passeurs. En restant un peu en retrait, ils peuvent avoir une meilleure vue sur le déroulement du jeu et sur les forces en présence. Les amateurs des Canadiens en ont un exemple probant sous les yeux.


Andrei Markov, depuis huit saisons complètes avec les Canadiens de Montréal, est un exemple parfait du défenseur offensif.

Flirtant avec le top 10 des défenseurs des Canadiens au chapitre des passes en 2006-2007 avec 43 passes et en 2007-2008 avec 42 passes, Markov est en voie d’entrer dans le club sélect des 50 et plus par la grande porte. L’actuel homme de fer des Canadiens, Markov n’a raté aucun match depuis la fin de la saison 2006-2007.

Une fois que le cap du 50 sera atteint, il dépassera les saisons 2007-2008 de Mark Streit et 1982-1983 de Larry Robinson, qui ont tous deux culminé à 48 passes. Le chiffre magique de 50 lui permet d’entrer sur le tableau des meilleurs passeurs dans une saison de l’histoire des Canadiens, au dixième rang. Et la marche entre le dixième et le sixième rang est petite. Un total de 53 aides lui permettrait de grimper au sixième rang, les cinq premiers étant occupés par des saisons records de Larry Robinson et de Chris Chelios.

En 1976-1977, Robinson a connu une formidable saison, comme la majorité de l’équipe, en route vers la conquête de la vingtième coupe Stanley des Canadiens. Sa récolte de 85 points le place en première position dans cette catégorie. C’est également le cas pour ses 66 mentions d’aide.

La saison 1985-1986, une autre saison qui s’est terminée par une parade de la coupe Stanley, a permis à Robinson d’occuper aussi la deuxième place, ajoutant 63 points dans la colonne des passes, en carrière. «Big Bird» trône au sommet, avec la troisième position, atteinte en 1979-1980, avec un total de 61 passes.

Les quatrième et cinquième positions sont prises par Chris Chelios avec respectivement 58 passes en 1988-1989 et 55 passes en 1984-1985.

Andrei Markov pourrait donc devenir le premier défenseur depuis les vingt dernières années à atteindre le vénérable plateau des 50 passes. En progression constante vers les sommets de la LNH, le défenseur des Canadiens est passé du 40e rang de la ligue au chapitre des passes en 2003-2004, au 19e en 2005-2006, au 9e en 2006-2007. La saison dernière, Markov a terminé la saison au 7e échelon du tableau. Ses talents de passeur sont indéniables et lui permettent de se placer au sommet de la LNH au chapitre des passes chez les défenseurs, avec huit matchs à jouer en 2008-2009.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

À lire également:
Une pour l'équipe
Markov sur la marque 
 

En voir plus