Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Quand tout le monde s’y met

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Treize. C’est le nombre de joueurs des Canadiens qui ont inscrit leur nom sur la feuille de pointage contre les Islanders.

Petteri Nokelainen a marqué le but de la victoire contre les Islanders.

Les gros canons des Canadiens ont tonné mardi soir au Centre Bell, mais les employés de soutien ont également participé en soulevant la foule grâce à quelques buts de leur cru.

Le but victorieux est d’ailleurs venu du bâton de Petteri Nokelainen, lui qui a évolué une bonne partie de la soirée en compagnie de Lars Eller et de Mathieu Darche.

«C’était un bon sentiment de marquer ce but. Lars m’a fait une belle passe, ce qui a rendu le tout possible. Il me l’a envoyé parfaitement, j’ai fermé les yeux et j’ai tiré le plus fort possible », a décrit Nokelainen, qui arrivait du banc des siens après avoir changé avec Andrei Kostitsyn, alors que le jeu se déroulait en territoire des Islanders. «J’arrivais dans le jeu, mais je pouvais voir que la rondelle circulait bien en fond de territoire. J’ai eu assez de place pour arriver et la rondelle y était.»

Le boulet tiré par Nokelainen de la ligne bleue a aisément traversé le gardien Al Montoya, brisant par le fait même une égalité de 3 à 3. Le joueur de centre, muté à l’aile le temps d’une soirée en raison d’une blessure à Travis Moen, rappelle toutefois que son but n’aurait pas dû être nécessaire.

«Je crois que nous avons fait un très bon travail dans les deux premières périodes, mais en troisième, nous nous sommes écartés un peu. Il faut respecter l’adversaire. Les Islanders ont beaucoup de talent et quand tu laisses aller une avance de deux buts comme on l’a fait, il faut vraiment se concentrer pour appuyer nos défenseurs», a mentionné le Finlandais de 25 ans.

Bénéficiant de l’aide de Lars Eller sur son but, Nokelainen n’avait que de bons mots pour le jeune Danois après la rencontre.

«Il joue du très bon hockey. Parfois, il fait les gros jeux qui peuvent surprendre. C’est définitivement un centre du calibre de la LNH», a lancé le numéro 15.

Lars Eller a connu quelques bonnes séquences au cours de la soirée, obtenant même quelques présences en compagnie de Michael Cammalleri et de Andrei Kostitsyn.

«Vous savez, la confiance est une chose bizarre qui va et qui vient. Certains matchs tu as confiance et d’autres moins. Quand tu peux faire un geste et que ça marche, ça donne confiance, ça donne un regain d’énergie », a avoué Eller. «J’en aurais eu encore plus si j’avais marqué. Par contre, seulement de créer ces chances, c’est un bon signe. Les buts vont venir tôt ou tard. »

Pour l’instant, cette confiance ne s’est peut-être pas traduite en but pour Lars Eller, mais plutôt par une victoire célébrée en équipe. Une victoire où non seulement les Kostitsyn et Cole ont marqué, mais aussi les Darche, Nokelainen et Gill ont eu leur mot à dire.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI :
Le jeu des chiffres - 13 décembre 2011
Sommaire
Faits saillants

En voir plus