Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Quand les chiffres parlent

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL -- Les appâts sont placés, les caches sont prêtes et le camouflage est en place. La chasse aux joueurs autonomes s’amorce le 1er juillet et tous espèrent réussir à mettre la main sur la meilleure proie disponible. Par contre, toutes les équipes ne sont pas toutes dans le même bateau. À l’aube de cette importante date, voici un petit survol de la situation financière, mais aussi des effectifs de quelques formations du circuit Bettman.


Tableau en date du 28 juin 2010
Équipes Joueurs
sous contrats
Espace
sous le cap 
en M$
Équipes  Joueurs
sous contrats
Espace  sous le cap
en M$
14 29,8 18 22,0
   16 6,2 18  5,9
 14  15,6 13 6,0
   15  17,7  18  12,3
 20 13,3   15 31.0
16 8,2 16  17,7
   17 13,5 16 6,6
  14 31,3 14   17,7
14 14,0 16 17,5
   17  9,4 17 12,6
   16  12,5  16 22,2
  15 13,7 17 24,4
14 23,1 14 9,8
15 15,8 12  31,7
14 11,9 17 10,1

Peu de joueurs, beaucoup d’espace

Certains ont plus de marge de manœuvre que d’autres. Quelques formations s’amènent à l’épicerie avec un panier complètement vide, mais un portefeuille assez garni pour le remplir aisément. C’est d’ailleurs le cas des Islanders de New York, qui comptent de nombreux jeunes peu payés dans leur formation. Avec 14 joueurs sous contrat, les Islanders ont encore 31,3 millions de dollars disponibles.

Les Blues de St-Louis ne sont pas en reste non plus avec un total de 31,7 millions de dollars disponibles et seulement 12 joueurs sous contrat. Des offres qualificatives ont toutefois été déposées pour 11 autres joueurs. Les Thrashers d’Atlanta et l’Avalanche du Colorado se retrouvent dans la même situation avec un bon montant à dépenser, soit 29,8 et 31 millions respectivement sous le plafond salarial.

Beaucoup de joueurs, peu d’espace

La situation risque d’être bien différente du côté des quelques formations de la LNH qui affichent presque complet à l’aube de la saison 2010-2011. Les Flames de Calgary en sont un parfait exemple. Avec 5,9 millions de dollars à dépenser, Darryl Sutter compte déjà 18 patineurs dans ses rangs et ses principaux atouts ont déjà un contrat en poche.

Du côté de Montréal, 16 joueurs sont sous contrat pour la prochaine saison et 8,2  millions de dollars sont disponibles, ce qui contraste avec l’été dernier, alors que les gros canons de la formation avaient quitté la ville pour d’autres cieux et que la masse disponible était de 27,5 millions, avec autant de joueurs. Par contre, la plupart des éléments clés obtenus via des échanges ou sur le marché des joueurs autonomes ont déjà un contrat en poche pour l’an prochain. Il suffit de penser au trio de Gionta, Gomez et Cammalleri ont tous un contrat à long terme en poche. Tomas Plekanec est également une signature non négligeable de la part de Pierre Gauthier, ce dernier ayant convaincu l’attaquant tchèque de demeurer avec le Tricolore pour les six prochaines années avant même de tâter le marché des joueurs autonomes.

Peu de joueurs et peu d’espace

Alors que l’été risque d’être rempli de belles émotions pour les joueurs des Blackhawks de Chicago, les célébrations risquent de s’arrêter rapidement pour les dirigeants de la formation, qui sont pris avec un casse-tête monétaire. Avec 13 joueurs sous contrat pour la saison 2010-11, les Blackhawks devront impérativement procéder à une transaction, puisqu’ils sont pris à la gorge par un plafond salarial qui ne leur laisse que six millions de dollars pour négocier le reste de l’effectif, ayant déjà laissé partir le gros attaquant Dustin Byfuglien.

Encore une fois cette année, les Red Wings de Detroit présentent une formation quasi-complète à la veille de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Après les signatures de Tomas Holmstrom et de Todd Bertuzzi plus tôt cet été, avec 16 joueurs sous contrat, l’équipe de la ville de l’automobile présente 16 joueurs sous contrat et est en mesure de dépenser encore 6,6 millions.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi
En route vers le 1er juillet
Pouliot sous contrat pour un an
Tom Pyatt s'entend avec les Canadiens 
Tomas Plekanec paraphe une entente à long terme 
Mathieu Darche sous contrat pour la saison 2010-2011 

En voir plus