Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Quand la guigne s'acharne

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – L’infirmerie des Canadiens n’a pas manqué de patients de la campagne et elle demeurera encore occupée pour un certain.


Avec Guillaume Latendresse et Robert Lang sur la touche et Alex Tanguay qui s’apprête à revenir au jeu, Francis Bouillon est la dernière victime à tomber au combat dans le clan du Tricolore. En troisième période contre les Penguins, Bouillon a effectué une mauvaise chute derrière le filet de Carey Price. Le diagnostic préliminaire : quatre semaines minimum.

« Tu espères toujours pour le mieux. C’est frustrant, c’est certain », a indiqué Bouillon « On parle de semaines, mais il n’y a pas d’échéancier pour le moment. J’avais déjà eu une blessure à l’aine par le passé, mais déjà sur le coup, je savais que ça allait être assez grave. »

Après avoir raté la fin du camp d’entraînement et les cinq premiers matchs du calendrier, Bouillon touchait du bois, lui qui avait manqué un total de 73 matchs au cours des trois dernières saisons.

« J’étais chanceux depuis le début de la saison, j’avais joué quelque chose comme 50 matchs de suite », a renchéri le défenseur de 32 ans qui deviendra autonome. « Le plus difficile avec ce genre de blessure, c’est que je ne pourrai pas m’entraîner. »

Pendant ce temps, Tanguay s’est entraîné de nouveau avec ses coéquipiers alors que le jour du retour approche à grands pas.

« Je me sens bien. Je dois rencontrer les médecins mardi afin de recevoir le feu vert », a confié Tanguay. « Je n’ai pas de problèmes dans mes mouvements, mais la force n’est pas revenue totalement, mais je ne m’attendais pas à revenir à 100% de ma force habituelle. J’ai surtout hâte de revenir au jeu et aider l’équipe.»

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
La semaine des Canadiens
Merci, Bob! 
En voir plus