Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Quand Higgy s'en mêle

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Du caractère? Du travail acharné? Un sentiment d’urgence? Son entraîneur-chef avait demandé les trois et Christopher Higgins a pu cocher « Oui » sur son bulletin après l’importante victoire contre les Kings samedi.


Connaissant de son propre aveu la saison la plus difficile de sa jeune carrière, Higgins a retrouvé ses plus beaux élans lorsque ses coéquipiers en avaient le plus besoin, inscrivant le filet égalisateur contre Los Angeles de manière spectaculaire.

Avec le jeune défenseur Drew Doughty tentant de le contrer, Higgins a calmement utilisé son bras pour protéger la rondelle, une manœuvre qui pourrait servir tant les Steelers que les Cardinals dimanche soir, avant de battre Jonathan Quick dans la partie supérieure.
 
« Je l’ai vu venir et je savais qu’il allait me frapper, alors je l’ai frappé en premier », a indiqué Higgins qui a délié les cordages pour la première fois depuis le mois de novembre. « C’était l’un de mes plus beaux buts et je suis content qu’il soit arrivé au bon moment. »

  Informations reliées
Le match en images
Discutez du résultat
De retour au jeu depuis trois matchs après en avoir raté 19 en raison d’une blessure à l’épaule, Higgins ne voulait certainement pas voir dans les notes de presse – Séquence de cinq défaites de suite – avant d’affronter les Bruins.

« Lorsque que vous êtes au cœur d’une mauvaise séquence comme nous le sommes présentement, il semble que les murs se resserrent davantage sur vous. Après quatre défaites de suite, tu as l’impression de jouer dans un garde-robe », a expliqué Higgins. « Je ne mettrais pas cela nécessairement dans la catégorie d’un soulagement personnel, mais davantage pour l’équipe. Nous avions vraiment besoin de cette victoire. »

 Tandis qu’il a vu le numéro 21 marquer au moins 20 buts lors des trois dernières campagnes à ses côtés, le capitaine Saku Koivu était loin d’être surpris de voir Higgins marquer un tel but.

« On sait tous ce que Chris peut faire lorsqu’il se sert de sa vitesse », a indiqué Koivu, l’auteur du filet vainqueur. « Il nous l’a montré souvent auparavant.  C’est exactement ce qu’il a fait sur ce but et nous avons ainsi pu créer l’égalité. »

Son bon copain Mike Komisarek, qui a fait voir quelques étoiles aux joueurs des Kings tout au long de la rencontre, s’est prêté volontiers au jeu de donner les ingrédients de cette victoire.

« Nous avons voulu payer le prix en donnant un deuxième effort », a indiqué Komisarek. « Le but de Higgy était tapissé de deuxièmes efforts. Lappy pour prendre possession de la rondelle puis Chris qui a remporté sa bataille à un contre un avant de marquer. C’est la différence aujourd’hui. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
In extremis
Le jeu des chiffres: 31 jan. 
La grille du samedi- 31 jan.  
En voir plus