Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Profiter des ouvertures

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Les Canadiens auraient pu l’emporter jeudi soir, mais les Capitals ont su profiter des ouvertures qui leur ont été données.


C’est un match qui avait des allures des séries éliminatoires qui a eu lieu au Centre Bell jeudi. Deux équipes au plus fort de leur course respective, du jeu rapide et robuste, où l’avance a changé de côté à de multiples reprises.

Au bout du compte, c’est l’avantage numérique des visiteurs – qui était déjà le mieux classé de la LNH avant la rencontre – qui a fait la différence avec trois buts inscrits en supériorité, dans un gain de 5 à 4 en tirs de barrage des visiteurs.

« Ils sont bons, ils distribuent bien la rondelle, ils créent de la circulation et prennent d’assaut le filet. Pricey est le meilleur gardien de la ligue, mais c’est difficile de faire des arrêts quand il ne peut rien voir », mentionne P.K. Subban, qui a tout de même terminé la soirée avec une récolte d’un but et trois points. « Je crois que notre effort était bon. Je crois que nous avons tout de même fait de bonnes choses. Nous avions une opportunité de remporter ce match. Les tirs de barrage sont une chose qui peut aller d’un bord comme de l’autre, ce n’a pas été du nôtre ce soir. »

Alors que le point amassé en surtemps était bien accueilli, le fait qu’ils en ont laissé filer un était un peu plus difficile à avaler du côté des Montréalais. Toujours en tête de la section Atlantique suite au revers du Lightning jeudi, le Tricolore s’en voulait beaucoup de ne pas avoir été en mesure d’appliquer ce qu’ils avaient répété le matin même, qui était d’éviter d’être indiscipliné et ne pas permettre aux gros canons des Capitals de faire des siennes. Ils savent que s’ils avaient été mesure de le faire, le résultat aurait été différent.

« Nous étions nez à nez à cinq contre cinq. Si nous jouons à forces égales, nous nous plaçons dans une bonne position. Malheureusement, nous avons passé trop de temps au banc des punitions. Cela leur a donné une chance de revenir dans la rencontre. Ils ont un avantage numérique efficace et ils en ont vraiment profité lorsqu’ils ont eu leurs chances », a expliqué Lars Eller au terme de la rencontre, rencontre Montréal a accordé son plus haut total de la saison en une partie à court d’un homme. « Ils ont tellement d’armes. Ils ont deux fabricants de jeu gauchers et trois tireurs droitiers. C’est le mélange parfait. »

Parmi ce mélange, Alex Ovechkin a de nouveau démontré pourquoi il est l’un – si ce n’est pas le joueur le plus dangereux en possession de la rondelle de toute la LNH. Avec deux autres buts à sa fiche, ses 51e et 52e de la saison, le franc-tireur russe a électrisé la galerie avec ses manœuvres  et son tir foudroyant. Effectuant son mieux pour couvrir l’éventuel gagnant du trophée Rocket-Richard durant la soirée, Subban sait qu’il aurait dû mieux faire face à Ovechkin, surtout sur le but qui a donné les devants à Washington pour une première fois.

« Je n’étais pas assez bon sur Ovechkin », a lancé Subban, interrogé sur sa performance face au capitaine des Capitals. « Nous avons connu un bon début de match et en infériorité numérique, j’ai fait ce jeu des millions de fois où je ferme l’écart sur un gars avec mon bâton en bonne position, mais à ce moment on dirait qu’il avait une demi-échappée. J’ai comme été trop loin et il a coupé au milieu. C’est un mauvais jeu en infériorité numérique, j’aurais aimé ravoir ce but. J’aurais joué de manière différente. »
    
S’il y a un autre point positif derrière ce résultat décevant, c’est que les Canadiens auront l’occasion de passer à autre chose très rapidement puisqu’ils se sont envolés vers le New Jersey après la partie pour y affronter les Devils, vendredi. Toutefois, ils devront se méfier d’eux parce qu’ils se trouvent au sein du le top 10 de la LNH en avantage numérique.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

LIRE AUSSI
Le jeu des chiffres - 2 avril 2015
Faits saillants
Freiner le Tsar
La leçon
Le chaud et le froid

Andrei Markov choisi candidat pour le trophée Bill-Masterton en 2014-2015

En voir plus