Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Primeau: « J'ai tout fait pour regarder le match »

Le gardien Cayden Primeau ne voulait rien manquer du championnat Beanpot alors qu'il était sur la route avec le Rocket de Laval

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Calme et cool sont probablement les meilleurs mots pour décrire Cayden Primeau, autant sur la glace qu'à l'extérieur.

Mais ce ne fut pas le cas lundi soir alors que ses bien-aimés Huskies de l'Université Northeastern tentaient de remporter un troisième championnat Beanpot consécutif, au TD Garden.

Le gardien du Rocket de Laval, âgé de 20 ans, était sur la route à Utica, dans l'État de New York, essayant désespérément de trouver un moyen pour regarder le match de championnat contre l'Université de Boston.

Il s'est rapidement mis en mode panique lorsqu'il a réalisé que NHL Network, qui diffusait le match à travers les États-Unis, n'était pas disponible à la télévision dans sa chambre d'hôtel.

« J'ai tout fait pour regarder le match, mais je ne comprenais pas », a expliqué Primeau, qui a mené les Huskies à deux championnats Beanpot consécutifs en 2018 et 2019. « J'ai essayé NESN. J'ai essayé TSN. J'ai envoyé des messages textes à tout le monde pour trouver un moyen de regarder le match. J'ai finalement réussi à trouver un moyen. J'ai fini par utiliser le compte NESN d'un de mes amis afin de regarder le match sur mon ordinateur portable. »

Au moment où Primeau s'est connecté, la première période était essentiellement terminée et Northeastern était en retard de deux buts.

Il a rapidement mis ses écouteurs afin de se concentrer tandis que son cochambreur Ryan Poehling s'informait de temps à autre du résultat.

Le niveau d'anxiété de Primeau a atteint un niveau supérieur, même s'il n'était pas du match.

« J'étais tellement nerveux, beaucoup plus nerveux que lorsque je jouais. Je suppose que c'est parce que je n'avais aucun contrôle sur le résultat », a expliqué Primeau. « Je voulais que l'école l'emporte. Je voulais que les gars gagnent. Je voulais juste que Northeastern l'emporte en raison de tout ce qui vient avec la victoire. C'est un sentiment incroyable. C'est un bon tremplin pour les séries et ça te donne de la confiance. »

Tout le monde connaît la suite. Les Huskies ont inscrit quatre buts sans réplique lors de la deuxième période pour prendre une avance de deux buts après 40 minutes de jeu. Les Terriers ont finalement créé l'égalité avec 1,2 seconde à faire au temps réglementaire pour forcer la tenue d'une prolongation.

Et lors de la deuxième période de prolongation, un bon ami de Primeau, et espoir des Canadiens, Jordan Harris a inscrit le but gagnant.

Tweet from @GoNUmhockey: In case you thought you were dreaming...#Beanpot Champions for the third straight year!!! #HowlinHuskies pic.twitter.com/BnYrJDPq6A

Le gardien originaire de Farmington Hills était ravi pour le défenseur âgé de 19 ans.

« J'étais tellement heureux pour lui. J'étais excité pour eux. Ça ne pouvait pas arriver à une meilleure personne. Jordan travaille très fort. C'est une bonne personne. Il était l'un de mes meilleurs amis à l'école. C'est formidable pour lui de marquer le but gagnant », a mentionné Primeau. « Je lui ai envoyé un texto immédiatement après qu'il a marqué. On a une blague entre nous et on s'appelle les «teddy bears», c'est la raison pour laquelle j'utilise l'emoji d'ours sur les réseaux sociaux. C'est un gars imposant, mais il est tellement adorable. J'étais fier de lui. Je lui ai dit qu'il allait réaliser plusieurs belles choses dans un avenir rapproché. »

Tweet from @cpreems29: THREEPEAT COMPLETE @GoNUmhockey WHAT A GAME!! CONGRATS!! GO HUSKIES 🐾

Même si la carrière collégiale de Primeau est derrière lui, sa passion pour les Huskies et son soutien au programme demeurent indéniables.

Il a adoré représenter Northeastern, et il n'oubliera jamais ses deux saisons dans la capitale du Massachusetts.

Tweet from @GoNUmhockey: Breakfast of Champions!!!! #HowlinHuskies #Beanpot pic.twitter.com/QLvevlzzpf

« Il y a tellement eu de bons joueurs qui ont représenté cette école au fil des ans. J'ai passé un bon moment et tout le monde a été génial avec moi », a conclu Primeau. « J'aime Northeastern, j'aime Boston et je suis vraiment fier. »

En voir plus