Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Price: Profiter de la superbe Colombie-Britannique

Carey Price et son père, Jerry, ont savouré l'occasion d'explorer de superbes endroits dans leur coin de pays cet été

par Matt Cudzinowski. Traduit par Visionnaire Communications. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Plus tôt ce mois-ci, Carey Price a partagé la beauté naturelle spectaculaire de sa province natale avec ses abonnés sur Instagram.

Le 7 août, le gardien partant des Canadiens a publié une photo spéciale montrant son père, Jerry, et lui en randonnée à l'occasion d'une journée parfaite en Colombie-Britannique.

« C'est près de Miner Lake, à environ une heure de notre maison à Anahim Lake », a révélé M. Price, qui a posé pour l'égoportrait pendant une expédition de camping de trois jours avec son fils, qui comprenait aussi une halte à proximité, au pic Perkins. « Il s'agissait simplement d'une occasion de passer du temps ensemble, d'explorer et de voir des choses que nous n'avions jamais vues auparavant. »

Jerry et Carey étaient déterminés à explorer les environs cet été, et une expédition comme celle-ci constituait une première étape importante dans ce processus.

« Vous vivez quelque part et vous ne visitez jamais tous les sites que beaucoup d'autres personnes apprécient. Nous avons donc décidé de le faire, a expliqué M. Price. Nous voulions nous rendre dans des endroits assez sauvages, en dehors des sentiers battus, et passer plus de temps à faire de la randonnée et du camping. »

Bien sûr, c'était une excellente occasion de passer du temps père-fils de qualité, mais Jerry pense que de telles excursions sont aussi bénéfiques pour le vétéran de 12 campagnes à l'aube de la nouvelle saison de la LNH.

« Pour Carey, c'est un moyen de s'éloigner de la cohue, de s'éloigner de tout et de laisser son esprit se détendre. Tout ce à quoi vous devez penser est de pêcher du poisson », a déclaré M. Price, un ancien gardien de but repêché par les Flyers de Philadelphie en 1978. « Il a toujours été comme moi, il a toujours aimé le plein air et il n'y a tout simplement pas de lieux plus paisibles que des endroits comme ceux-ci. C'est simplement un moyen de remettre votre esprit à zéro et de réaliser que le monde est bien plus grand que ce que nous vivons chaque jour. »

Le 11 août, Price a publié une autre photo remarquable prise au sommet du célèbre pic Anahim, qui a de nouveau attiré l'attention de ses abonnés.

Même son ancien coéquipier Josh Gorges était jaloux du fait qu'il n'était pas aux côtés de son bon copain pour l'ascension de près de 2 000 mètres, lui qui a commenté : « Tu dois m'emmener l'an prochain, mon vieux, ça a l'air incroyable! »

La montée du pic Anahim fut assez ardue. Il s'agissait d'un événement communautaire organisé conjointement avec la Première nation Ulkatcho.

La mère de Price, Lynda, a été réélue chef du groupe des Premières nations en juin, après avoir occupé ce poste de 2005 à 2009.

« Nous étions environ 17 au départ, mais environ huit d'entre nous ont complété le parcours. C'était assez à pic à certains endroits, il fallait escalader les roches à quatre pattes. Le pic Anahim est un endroit très connu dans la région d'Anahim Lake. C'est en fait un ancien volcan », a déclaré M. Price. « Nous voulions faire l'ascension depuis longtemps, mais nous n'avons jamais eu la chance. Vous voyez le pic tous les jours quand vous êtes dans les environs et vous pensez toujours que ce serait bien de grimper jusqu'au sommet et de contempler l'horizon. C'est quelque chose dont la communauté parlait depuis un bon moment et qu'elle planifiait. »

En tant que premier grimpeur à atteindre le sommet, Price a été chargé de poursuivre une longue tradition.

« Carey était monté le premier pour faire une prière. Cela fait partie de la culture des peuples autochtones de la région. Une personne se rend au sommet afin de faire une prière pour la communauté. Ensuite, tous les autres, nous sommes montés. Quand nous sommes arrivés au sommet, personne ne pouvait voir où se trouvait Carey. J'ai presque commencé à m'inquiéter un peu, mais nous l'avons trouvé, a plaisanté M. Price. Il était un peu en hauteur, à un endroit où vous pouvez regarder par-dessus le bord et n'y apercevoir qu'un énorme gouffre. »

En ce qui concerne les qualités de grimpeur de Carey, Jerry s'est dit impressionné.

« Il est bon. Il est en forme. Si une activité est en plein air, il y participera avec enthousiasme. Il n'a eu aucun problème, a indiqué M. Price. Ce n'était pas comme monter un escalier. C'était un peu difficile à certains endroits, mais c'était quand même un bon début. Vous regardez les gens qui gravissent de grosses montagnes comme l'Everest et des endroits comme ça, et cela vous donne une toute nouvelle appréciation de l'altitude. Mais c'est bien, il y a de beaux paysages et la camaraderie qui règne au cours de l'activité en vaut la peine. »

Sachant cela, y aura-t-il des sorties similaires à l'horizon en 2020?

« Nous avons déjà parlé de plusieurs montagnes », a conclu M. Price. « Il y a toute cette nature autour de nous, des montagnes et des rivières, et il semble que nous soyons si occupés que nous n'allons jamais nulle part pour en profiter. Nous prévoyons de faire d'autres activités similaires l'été prochain. »

Quelques images estivales de plus...

Price a aussi fait de la randonnée près de sa résidence d'été à Kelowna, en Colombie-Britannique.

Le 26 juin, il a partagé une photo avec Keaton Ellerby, un ancien joueur de la LNH, qui est aussi son cousin.

À la mi-juillet, le gardien de but le plus victorieux de l'histoire du club a fait une autre activité de plein air avec son neveu, Tristan.

« C'était aux alentours du lac Turtle à Kelowna, raconte M. Price. Tristan a passé un moment inoubliable avec Carey.»

En voir plus