Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Prêt à relever le défi

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL –  « Je me sens bien. Je suis vraiment heureux d’être de retour. »


Voilà les premiers mots qui sont sortis de la bouche de Carey Price, quelques minutes après avoir paraphé une entente de deux ans avec le Tricolore.

« Ç’a pris un peu plus de temps que je ne l’aurais espéré, mais je suis content que ce soit fait avant mon retour à Montréal », a mentionné le gardien, lors d’une conférence téléphonique depuis Kelowna,  au sujet de la durée des négociations. «Il y aura toujours des défis reliés au fait de jouer à Montréal, mais les plus gros défis sont ceux que je me fixe. Mon défi est de faire de mon mieux pour mes coéquipiers.»

Le gardien qui vient de célébrer son 23e anniversaire le 16 août dernier prend les événements qui se sont passés la saison dernière avec un certain grain de sel et surtout, avec beaucoup de philosophie, après avoir été  confiné au rôle de spectateur en fin de saison et lors des séries éliminatoires.

«Ça a été difficile pour moi. Ce n’est jamais facile de ne pas jouer, mais d’être capable d’assimiler ce genre de situation à un jeune âge aide certainement », a laissé savoir Price. «J’ai appris que le temps de glace n’est pas quelque chose qui nous est donné, il faut le mériter. La dernière saison m’a aidé à bien comprendre cette idée. »

Et Price est prêt à amorcer la saison, s’étant notamment entraîné en compagnie de ses coéquipiers Travis Moen et Josh Gorges au cours de l’été, en plus de recevoir l’aide de quelques bons amis.

« Je me sens vraiment bien. Je me suis beaucoup entraîné ici, à Kelowna. Je n’ai pas pris beaucoup de temps de repos cet été, mais je me sens très bien. J’ai travaillé tout l’été avec Eli Wilson et Pierre [Groulx] est ici depuis la semaine dernière» a laissé savoir Price, qui allait justement embarquer sur la patinoire pour une séance d’entraînement après l’appel-conférence.

Alors que plusieurs accolent déjà l’étiquette de « gardien  numéro 1 » à Carey Price avant même le début du camp d’entraînement, lui, de son côté, sait mieux que quiconque que cette appellation ne veut pas dire grand-chose.

«Je me sens prêt à disputer beaucoup de matchs, mais je vais devoir les mériter. Le poste de numéro 1 n’est pas seulement donné à un gardien; il doit le mériter», a tenu à rappeler le gardien, qui a disputé la moitié des matchs du Tricolore la saison dernière.

«Cette année, c’est un tout nouveau départ et j’ai très hâte de la commencer », a dit Price en guise de conclusion.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Carey Price sous contrat pour les deux prochaines années
Vers 2010-2011 - Tomas Plekanec 
Tu l’as méritée Chris 
Vers 2010-2011 – Andrei Markov 
Le Tricolore conclut une entente d'affiliation avec les Nailers de Wheeling 
En voir plus