Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Un match pas comme les autres

Sergachev disputera mardi son premier match au Centre Bell

par Vincent Régis @canadiensmtl / canadiens.com

BROSSARD-- On recommande habituellement aux adultes environ sept à huit heures de sommeil par nuit. Pour les adolescents, entre neuf et dix.

Que l'on considère Mikhail Sergachev dans la première ou la deuxième catégorie, les chances sont minces qu'il réussisse à trouver le sommeil, point, lundi soir. 

Parce que le lendemain en début de soirée, le jeune défenseur âgé de 18 ans et des poussières, repêché il y a à peine trois mois, disputera son premier match au Centre Bell, devant une foule survoltée - et devant ses parents et sa soeur, qui ont fait le long voyage de la Russie spécialement pour l'occasion.

Oui, Sergachev risque d'avoir le sommeil nerveux.

«Lui, il aura beaucoup plus de temps que moi pour y penser», a lancé sourire en coin Shea Weber, qui s'est rappelé comment s'était passé son premier match à Nashville - et dans la LNH - avec les Predators. «Heureusement pour moi, je n'ai pas eu à y penser trop longtemps, parce que c'est arrivé très rapidement.»

«J'ai été rappelé des mineurs le jour-même pour remplacer quelqu'un qui était malade», a poursuivi le numéro 6. «J'étais sur la route, à Cleveland je crois. J'ai sauté dans un avion pour Nashville et je suis arrivé juste à temps pour le match.»

«Mais je suis certain qu'il va être correct. Il a très bien fait jusqu'à présent.»

Video: Weber se rappelle son premier match dans la LNH

Comment se sent donc le principal intéressé, à plus ou moins 30 heures de son véritable baptême du Centre Bell?

«Ce sera très spécial. Ce sont les meilleurs moments de ma vie, et de celles de mes parents aussi. Ils m'ont initié au hockey. Je suis leur fils, ils sont très fiers de moi», a confié Sergachev, dont les parents et la soeur cadette ont pris l'avion de Moscou lundi vers la métropole québécoise. «Nous allons simplement jouer notre match et avoir du fun au Centre Bell, parce que ce sera plein. Il y aura une cérémonie incroyable avant la partie, j'ai très hâte.»

Michel Therrien a également hâte de revoir son jeune défenseur en action. Après l'avoir retiré de la formation samedi pour pouvoir insérer Jeff Petry, le pilote de la formation montréalaise le réintégrera à la place de Greg Pateryn face aux Penguins mardi.

«Il a disputé son premier match dans la LNH jeudi contre les Sabres. Nous avons pris un certain recul par la suite, mais nous ne voulons pas en prendre un trop grand non plus avec lui. C'est une des raisons pour laquelle on le ramène déjà dans l'alignement», a précisé l'entraîneur, qui entend utiliser Sergachev aux côtés de son compatriote russe Alexei Emelin, comme à Buffalo. «Il doit s'habituer au rythme de la Ligue nationale. On joue contre les champions de la coupe Stanley, donc le rythme va être très rapide. C'est un défi, non seulement pour lui, mais pour toute notre équipe.»

Video: Sergachev à propos de son retour dans l'alignement

Assis aux côtés des entraîneurs adjoints sur la galerie de presse samedi à Ottawa, Sergachev a pu prendre note de leurs commentaires et observations, chose qu'il fait assez bien depuis qu'il est arrivé avec l'équipe, selon Therrien.

«C'est un joueur intelligent. Durant la pré-saison, nous lui avons montré des choses sur lesquelles il devait travailler, et nous avons vu les améliorations dès le match suivant», a ajouté Therrien. «Nous espérons que ce sera la même chose demain [mardi].»

«C'était une bonne expérience pour moi, en fait, parce que j'ai appris plein de choses. Ils me montraient les erreurs de notre équipe et des Sénateurs», a poursuivi Sergachev. «J'ai appris comment bouger la rondelle plus rapidement, où faire les passes, comment repérer les ouvertures, bref, des choses simples.»

Au final, Therrien espère seulement que le jeune défenseur puisse profiter du moment. 

«C'est une belle histoire. Il a 18 ans et il va jouer son premier match au Centre Bell, lors du match d'ouverture locale en plus», de conclure l'entraîneur-chef. «Je suis heureux de savoir que ses parents seront en mesure d'être ici pour le voir jouer. Ce sera une soirée spéciale pour lui et sa famille.»

En voir plus