Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Plus qu'un dodo

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL -- Après plus de six mois de travail, le premier match des séries frappe enfin à la porte des joueurs des Canadiens. Une autre bonne nuit de sommeil et les hostilités contre les Bruins seront lancées.


Bien qu'il connaisse très bien la danse, Patrice Brisebois est toujours aussi fébrile lorsque le grand bal du printemps arrive. Accédant aux séries pour la 11e fois de sa carrière, le vétéran défenseur disputera son 98e match en séries ce jeudi contre les Bruins avec le même enthousiasme qu’à ses débuts en 1991-1992.

« C'est certain que je suis content que Bob ait décidé de me faire confiance pour le premier match », a indiqué Brisebois. « J’ai toujours dit que l’expérience ne s’achète pas. J’espère pour avoir aidé l'équipe en avantage numérique et a calmé les plus jeunes ou encore marquer le gros but. »

Favoris l’an passé, négligés cette année, les joueurs des Canadiens n’ont aucun complexe à être la prochaine équipe à camper le rôle de Cendrillon.

« Dans les séries, tout peut arriver», a expliqué Alex Kovalev qui n’a pas accédé à la seconde ronde éliminatoire qu’à une seule reprise en neuf participations aux séries d’après-saison. « Nous avons affronté les Bruins combien de fois au cours des dernières années? Quels ont été les résultats? Nous devons simplement leur donner une meilleure opposition que lors de la saison régulière.»

Son pilote aurait toutefois préféré une autre étiquette, mais pour une tout autre raison.

« Je préfère le rôle de favoris à négligés », a indiqué Gainey. « Comme ça, nous n’aurions pas connu la saison que nous avons connue. »

Néanmoins, Gainey connaît la chanson, surtout celle entre les Canadiens et les Bruins en séries, ayant lui-même croisé Boston sept fois le printemps venu.

« Vous ne pouvez pas être reconnus comme une bonne équipe en séries si vous n’affrontez pas de bonnes équipes », a expliqué Gainey. « C’est ce qui a permis à cette rivalité d’être aussi riche. Toutefois, au printemps 2009, des joueurs sur notre équipe étaient avec eux l’an passé et des joueurs sur leur équipe étaient avec nous en 2008. C’est un autre chapitre qui va s’écrire avec des acteurs différents, les acteurs qui vont disputer cette nouvelle série. »
En voir plus