Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Pleky tient parole

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Plusieurs l’ont dit. Tomas Plekanec, lui, l’a fait.


Après avoir vu plus d’une douzaine de ses coéquipiers prendre leur bain dans la mer de l’autonomie au cours des dernières années après avoir mentionné qu’ils auraient souhaité poursuivre leur carrière à Montréal, Plekanec, lui, a passé de la parole aux actes. Le centre de 27 ans, qui pouvait profiter de son autonomie complète pour la première fois de sa carrière le 1er juillet prochain, continuera d’appeler le Centre Bell « maison » pour les six prochaines années.

« Comme je l’ai toujours dit et je le pensais, je suis vraiment heureux de rester à Montréal », a expliqué Plekanec lors d’une conférence téléphonique depuis son domicile de Kladno en République tchèque. « J’avais une chance de demeurer ici. Je suis excité d’être de retour à Montréal surtout après les succès de l’équipe l’an passé et je crois qu’on peut encore s’améliorer. »

In order to view this page you need JavaScript and Flash Player 9+ support!
Le dernier des Mohicans d’une équipe qui a déjà dû dire au revoir aux agents libres Michael Ryder, Sheldon Souray, Mark Streit, Alex Tanguay, Saku Koivu et Alex Kovalev, Plekanec n’a aucunement l’intention de changer malgré qu’il aura un contrat longue durée dans sa poche.

« Je vais apporter la même chose : je suis un joueur qui doit exceller dans les deux sens de la patinoire et c’est ce qu’on me demande de faire », a expliqué le numéro 14 du Tricolore. « De plus, avoir eu beaucoup de temps de glace sous Jacques Martin dans son système a été un facteur dans ma décision. Je crois qu’il a confiance en moi et qu’il apprécie le travail que j’accomplis. »

Même s’il était considéré par plusieurs comme le joueur de centre le plus convoité de la cuvée 2010 après Patrick Marleau des Sharks, Plekanec n’était pas prêt à voir un autre logo être cousu sur ses fameux cols roulés que celui du Tricolore.

« J’aime la ville. J’aime la passion des partisans. Ça peut paraître cliché, mais Montréal est vraiment une ville spéciale, que l’on joue pour les Canadiens ou qu’on évolue pour l’équipe adverse », a indiqué le meilleur pointeur du Tricolore en 2009-2010. « Je suis dans l’organisation depuis huit ans maintenant. J’ai gravi tous les échelons depuis Hamilton, j’ai travaillé très fort et je crois mériter tout ce que j’ai obtenu. Je suis très heureux de faire partie de l’organisation pour les six prochaines années. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com


À voir également:
Tomas Plekanec paraphe une entente à long terme
Le calendrier 2010-2011 dévoilé 
Mathieu Darche sous contrat pour la saison 2010-2011 
Carey Price conserve sa couronne 
Concours "Jouez au DG" 
En voir plus