Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Pleky 1 Théo 0

par Staff Writer / Montréal Canadiens

WASHINGTON –  La seule chose qui a retenu l’attention avant que la série Canadiens-Capitals ne débute était la mini-guerre de mots entre Tomas Plekanec et José Théodore. La bataille s’est transféré sur la glace et Pleky a remporté la première manche.

Tandis que trois périodes de jeu n’avaient pas été suffisantes pour déclarer un vainqueur lors du premier match, Plekanec a joué les héros en prolongation en scellant l’issue à de la rencontre à 13 :19

« Jaroslav Spacek a fait un bon jeu pour sortir la rondelle de la zone », a expliqué Jacques Martin. « Cela a donné place à ce deux contre deux. Tomas a fait un excellent jeu pour se créer de l’espace et de marquer le but »

Un à un, Ovechkin et compagnie ont fait face à la musique après la surprenante défaite des Caps aux mains des Canadiens, de loin les négligés. Plus Théodore attendait avant de se pointer le bout du nez, plus les médias s’agglutinaient devant son casier. Lorsqu’il s’est présenté, il s’est rapidement fait rappeler ses jours à Montréal.

« Tomas est un joueur talentueux qui a vraiment décoché un bon tir », a admis Théodore. « On doit lui donner crédit.

« J’ai joué avec Pleky et je sais à quel point il est un bon joueur », a poursuivi l’ancien gardien vedette avant de commenter la guéguerre présérie avec Plekanec où il avait surnommé ce dernier Tomas Jagr.. « C’était fait pour s’amuser et ça vous a permis de vous faire parler un peu. »

Avec les Canadiens toujours rayonnants après avoir pris les devants 1 à 0 dans la série, Théodore, quant à lui, pourrait difficilement tourner la page plus rapidement.

« Tu n’as pas le choix, mais de passer à autre chose rapidement dans les séries. On doit déjà penser au match numéro 2 et se regrouper », a suggéré Théodoroe. « On doit penser au premier match 15-20 minutes et puis c’est tout. »

Suivant sa performance Jagr-esque, Plekanec n’était pas prêt à tourner la page aussi rapidement sur le premier match.

« Ça ne dérange pas qui a marqué le but gagnant. L’important est d’avoir volé ce premier match. Je suis surtout content d’avoir inscrit le 68 sur la feuille de pointage.», a expliqué le meilleur pointeur du Tricolore cette saison en faisant référence au numéro porté par l’idole de son enfance.

Et Plekanec n’aura pas besoin de compter une tonne de moutons avant de s’endormir avant de sauter sur la glace pour le match numéro 2 samedi.

« Je ne crois pas que mes commentaires étaient irrespectueux envers José », a conclu Plekanec. « J’avais l’esprit en paix lorsque j’ai commencé le match, mais il l’est encore plus après ce but. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À voir également:
Pleky 1 Théo 0 
Plekanec parle de son but
Cammalleri, Spacek et Pleky dans la chambre
Arrêts de Jaroslav Halak 1
Arrêts de Jaroslav Halak 2
Le jeu des chiffres - 15 avril 2010
Centrale des séries
Photos de la rencontre
En voir plus