Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Plein régime

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Le bal du printemps approche à grands pas et Scott Gomez n’a pas besoin de se le faire rappeler.


Avec un curriculum bien étoffé en séries avec une paire de conquêtes de la coupe Stanley durant son séjour avec les Devils, Gomez se spécialise dans le hockey lorsque le printemps se pointe le bout du nez. En d’autres mots, le voir prendre son envol dans le dernier droit de la saison ne devrait surprendre personne et les Montréalais ne se plaindront pas que Dame Nature ait écourté l’hiver.

Après un départ en deçà de ses propres attentes avec 11 points à ses 23 premiers matchs dans l’uniforme des Canadiens, Gomez roule à plein cylindre depuis le mois de décembre. Le centre de 30 ans a amassé 39 points à ses 41 derniers matchs, dont trois ce mardi contre le Lightning.

« Je suppose que j’avais été plutôt mauvais en début de saison, mais Brian [Gionta] se pognait le beigne », a lancé Gomez, tout sourire, à propos de son fidèle complice.  « Je le blâme pour ma première moitié de saison. »

La pause olympique aura de plus redonné quelques forces au numéro 91. Après avoir été blanchi contre les Bruins, Gomez a amassé huit points à ses quatre dernières rencontres.

«C’est tellement facile avec Benny et Brian. Je n’ai qu’à leur donner la rondelle et puis je les laisser faire ce qu’ils ont à faire», a indiqué Gomez qui a terminé pour la 32e fois de sa carrière une soirée de travail avec au moins trois points. « Est-ce que je joue mon meilleur hockey? Je ne sais pas. J’ai eu une séquence de 30 points en dix matchs au secondaire. »

Tandis que le Tricolore est au plus fort de la course pour une place en séries dans l’Est,
Gomez n’a aucunement l’intention de devoir sortir ses bâtons de golf pour la deuxième fois de sa carrière dès le début avril et est plus que déterminé à démontrer ce que cette équipe peut accomplit.

« C’est le moment le plus agréable de la saison», a renchéri Gomez, qui a atteint le plateau des 50 points pour la neuvième fois en dix saisons dans le circuit Bettman. «Nous sommes vraiment tissés serrés. Nous nous sommes soutenus durant les moments difficiles et nous en sommes sortis grandis.  Nous sommes finalement en santé alors nous sommes sur le point de découvrir ce que ce groupe est vraiment capable de faire. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Retour à Montréal réussi
Le jeu des chiffres - 9 mars 2010 
Les étoiles de la rencontre
La course aux séries
En voir plus