Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Place aux derniers préparatifs

Les dernières coupures ont été faites mardi alors que le Tricolore a finalisé sa formation pour le camp d'entraînement

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Douze joueurs ont été libérés mardi de l'annuel camp des recrues des Canadiens, incluant l'attaquant Rafaël Harvey-Pinard.

Malgré une solide performance lors du Tournoi des recrues au cours de la fin de semaine et un bon match face aux étoiles universitaires du Québec, l'ailier gauche de 20 ans a été cédé dans les rangs juniors alors qu'il agira à titre de capitaine des Saguenéens de Chicoutimi dans la LHJMQ la saison prochaine.

Même si Harvey-Pinard ne fait finalement pas partie des 57 joueurs invités au camp d'entraînement des Canadiens, il quitte la tête haute, ayant laissé une excellente impression devant l'état-major des Canadiens et du Rocket de Laval.

« J'ai travaillé très fort. J'ai gardé mon identité. Je pense avoir bien joué et mes coéquipiers m'ont aidé tout au long du week-end », a dit Harvey-Pinard, qui a évolué aux côtés de Ryan Poehling et Nick Suzuki lors des matchs du Tournoi des recrues cette fin de semaine au CAA Arena de Belleville face aux Sénateurs d'Ottawa et les Jets de Winnipeg. « J'ai eu d'excellentes chances de marquer grâce à eux. Je pense avoir bien saisi mon opportunité. Je dois poursuivre dans cette lancée. »

Tweet from @CanadiensMTL: 💪 @RafaelPinard#GoHabsGo pic.twitter.com/nDCLKNnsPb

Pour Harvey-Pinard, son séjour d'une semaine avec les meilleurs espoirs de l'organisation des Canadiens a été l'occasion de prouver que son jeu se rapproche du calibre professionnel.

Et ses performances indiquent qu'il est dans la bonne direction.

« C'est rassurant. Tu as une meilleure idée pour savoir que tu peux jouer avec des joueurs de ce calibre. Ça me pousse à continuer », a dit Harvey-Pinard, qui était le capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda lors de la plus récente conquête de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial la saison dernière. « Ma constance, mon intensité et mon éthique de travail sont mes plus grandes forces. Je pense que j'ai amélioré mon coup de patin et ça se voit sur la glace. Je pense que je suis prêt à passer au prochain niveau. »

Mais une autre saison dans les rangs juniors ne nuira certainement pas à sa cause.

L'entraîneur-chef du Rocket, Joël Bouchard, croit que Harvey-Pinard a énormément de potentiel, et il est très heureux que les Canadiens l'aient sélectionné en septième ronde (201e au total) en juin dernier au repêchage de la LNH.

« C'est un bon joueur. On doit lever notre chapeau à Marc [Bergevin], qui est allé chercher un choix pour repêcher un jeune de 20 ans, car nous l'aimons bien. Il a très bien fait au camp. Il n'y a aucun doute. Maintenant, il fait partie de notre groupe d'espoirs. C'est une bonne nouvelle pour nous », a expliqué Bouchard. « Il a définitivement laissé sa carte d'affaires. Je le félicite. Et si les choses vont bien, je vais lui faire savoir. Je suis comme ça. Je dis toujours la vérité aux joueurs. Il a bien fait. Je le connais depuis qu'il a 15 ou 16 ans, et je peux vous dire, il a fait beaucoup de chemin. »

Tweet from @CanadiensMTL: 🚨 Harvey-Pinard! 1-1!#GoHabsGo pic.twitter.com/pC5JovQU0J

Les chiffres de Harvey-Pinard en 2018-2019 suggèrent qu'il sera un élément important pour Chicoutimi cette saison. Il avait récolté 40 buts et 85 points en 66 matchs de saison régulière, avant d'ajouter 13 buts et 27 points en 20 rencontres éliminatoires en route vers la Coupe du Président.

Sa détermination à faire ses preuves en tant que choix de septième tour et sa confiance acquise au camp des recrues devraient faire de lui une menace encore plus importante à l'offensive. 

« À la fin de la journée, je me suis dit que je devais travailler deux fois plus fort », a mentionné Harvey-Pinard à propos du fait d'être un choix de fin de repêchage. « Je suis ici aujourd'hui parce que j'ai tout donné. »

Et bien sûr, Bouchard l'a reconnu lors de sa conférence d'après-match.

Il a également souligné que le fait d'être retranché n'est pas la fin du monde pour un jeune, en particulier pour un joueur avec un potentiel comme Harvey-Pinard.

« Comme j'ai répété à maintes reprises, ce n'est que le début. Ce sont de jeunes joueurs de hockey qui veulent devenir professionnels. Ça va être difficile. Il y a des moments où ils vont devoir retourner dans leur équipe junior et il y a d'autres moments où ils vont devoir aller ailleurs pour retrouver leur jeu. Je pense que ça peut être révélateur. Il n'y a pas d'université du hockey. Tu ne peux pas rester assis et faire comme si tu allais apprendre le hockey. Tu dois participer à ce genre de tournoi », a expliqué Bouchard. « C'est toujours bon pour un joueur. Il n'y a rien de mal à échouer. Nous voulons que tout le monde réussisse. Mais dans la vie, tu dois parfois échouer pour mieux réussir. Je pense qu'ils ont bien fait parce qu'ils ont tout donné. »

Bravo, Alexandre!

De son côté, le centre Alexandre Alain fera partie des 33 attaquants en lice lors du début du camp d'entraînement jeudi au Complexe sportif Bell.

Le Québécois âgé de 22 ans entamera sa deuxième campagne professionnelle après avoir enregistré huit buts et 28 points en 72 rencontres avec Laval la saison dernière.

Alain a passé la saison morte dans la salle d'entraînement dans le but de laisser une bonne impression au camp des recrues. Il semblerait que ses efforts ont porté fruit.

« J'ai travaillé fort sur mon explosion. Je suis heureux, mais pas satisfait. Tu ne peux pas te contenter d'être satisfait de rien. Je suis content du progrès que j'ai fait durant le camp, mais j'ai beaucoup encore à démontrer au camp principal », a affirmé Alain, qui est déterminé à briller dans les prochains jours sur la Rive-Sud. « Ce sera à moi de gagner ma place et de montrer mon savoir-faire. »

Tweet from @CanadiensMTL: Evans ������Alain 1-1 apr��s 20 minutes. All tied up after the first period. #GoHabsGo pic.twitter.com/gOMZ1mnQvZ

Bouchard a bien pris note des améliorations apportées par Alain au niveau de son coup de patin.

Il était ravi de voir que Alain et plusieurs autres joueurs du Rocket ont bien fait leur devoir durant l'été.

« J'ai mis au défi Alexandre par rapport à son coup de patin. J'ai attendu un moment avant de confirmer, mais je trouve qu'il s'est beaucoup amélioré au niveau du patin cet été. Je crois que nos joueurs du Rocket sont arrivés au camp d'entraînement en excellente forme physique », a félicité Bouchard. « Je sais que je suis dur avec eux, et ils le savent. Michael Pezzetta, Hayden Veerbeek, Cale Fleury, Jake Evans, Alexandre Alain, ils ont fait leurs devoirs. J'avais hâte de voir. Ça ne garantit pas qu'ils seront des joueurs de la LNH ou qu'ils vont avoir des saisons extraordinaires, mais ils ont fait leurs devoirs. »

Tweet from @CanadiensMTL: Alexandre Alain marque d'un beau tir en d��but de 2e p��riode.Alexandre Alain scores a beauty early in the second period.2-1 MTL #GoHabsGo pic.twitter.com/l5qh8Lxokm

Déjà au travail

Carey Price et Keith Kinkaid se sont entraînés une trentaine de minutes avec l'entraîneur des gardiens de but, Stéphane Waite, mardi.

Alors que Price n'a pas pris part à l'entraînement avec plusieurs joueurs des Canadiens quelques minutes plus tard, Kinkaid était pour sa part sur la glace pour affronter les tirs de ses coéquipiers.

Cliquez ici pour voir la liste des joueurs présents lors de l'entraînement sur glace.

En voir plus