Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Pierre Allard sur Shea Weber: «C'est une brute»

L'incroyable force physique du capitaine Shea Weber a été l'un des sujets de conversation jeudi lors de la première journée du camp d'entraînement à Brossard

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Ce n'est pas les sujets de discussion qui ont manqué jeudi lors du début du camp d'entraînement des Canadiens.

Voici quelques sujets qui ont retenu notre attention au Complexe sportif Bell.

Qui sera le joueur à la gauche de Jeff Petry?

Lorsque Ben Chiarot a signé un contrat de trois saisons avec les Canadiens le 4 juillet dernier, il a mentionné que l'entraîneur-chef Claude Julien avait laissé entendre qu'il pourrait très bien former un duo en compagnie de Jeff Petry.

D'ailleurs, c'est quelque chose qui conviendrait parfaitement à Petry.

« J'avais seulement patiné avec lui à deux reprises auparavant, mais je crois que c'est une bonne addition. C'est un gros joueur physique et très bon défensivement. Je pense que c'est un joueur qui va solidifier notre défensive », a déclaré Petry au sujet de Chiarot. « Je pense qu'il est un bon choix pour jouer à mes côtés. Un joueur plus défensif et physique ce qui va me donner l'occasion de soutenir l'attaque autant que possible. »

Cependant, il n'y a rien de confirmé pour le moment.

Mais la chose la plus importante pour Petry au camp d'entraînement, c'est d'établir une bonne relation avec son partenaire, peu importe le joueur qui se retrouvera à sa gauche lors du premier match de la saison 2019-2020 le 3 octobre prochain en Caroline.

« Je sais que vous allez voir différentes combinaisons tout au long du camp, juste pour voir ce qui serait le mieux pour l'équipe », a mentionné Petry, qui a réalisé des sommets en carrière la saison dernière au niveau des buts (13), des mentions d'aide (33) et des points (46). « Peu importe avec qui je suis jumelé, on doit s'assurer de créer une chimie et travailler ensemble. On va voir comment les choses se déroulent. »

Video: Jeff Petry à propos de Ben Chiarot

En tant que troisième joueur le plus utilisé chez les Canadiens en avantage numérique en 2018-2019, derrière seulement Jonathan Drouin et Max Domi, il n'est pas surprenant que Petry ait fait partie des discussions pour améliorer le jeu de puissance.

Selon le vétéran de neuf saisons dans la LNH, la réponse se trouvera avec l'ensemble des joueurs.

« Je pense que nous avons un bon groupe. Vers la fin de la saison dernière, nous avions deux bonnes unités et nous avons commencé à voir les résultats », a insisté Petry. « Mais dès le jour un, il s'agit de simplifier les choses, prendre un nouveau départ et que tout le monde soit sur la même longueur d'onde. »

Quels sont les objectifs d'Artturi Lehkonen pour la campagne 2019-2020?

Artturi Lehkonen a réalisé des sommets personnels de 20 mentions d'aide et 31 points la saison dernière, mais il n'est toujours pas satisfait de sa production.

Inscrire son plus bas total de buts (11) en 82 rencontres est peut-être la raison.

L'ailier gauche âgé de 24 ans espère être un élément plus important pour le Tricolore à l'offensive cette saison.

« J'ai connu plusieurs séquences difficiles lors de mes trois premières saisons dans la LNH, alors je veux être plus constant et être en mesure de produire davantage », a souligné Lehkonen, qui souhaite faire scintiller la lumière rouge de façon plus régulière. « On ne peut pas tout mettre sur la malchance. Je dois être alerte lorsque l'occasion se présente et je dois être suffisamment confiant pour mettre la rondelle dans le but. »

Video: Artturi Lehkonen sur le fait d'être plus constant

Il va sans dire que Lehkonen a travaillé beaucoup sur son lancer cet été.

« Évidemment, tu dois pratiquer ton tir souvent », a mentionné Lehkonen. « Tu dois avoir confiance en ton lancer, trouver les trous et tout va être correct. »

Au cours de son entretien avec les médias, le joueur originaire de Piikkio, en Finlande, a également évoqué son désir de devenir un jeune leader au camp d'entraînement et de suivre les traces de son ancien mentor, Tomas Plekanec.

« Pleky a été très bon pour moi. Il m'a mis à l'aise tout de suite. À son retour de la Coupe du monde, il m'a amené voir un match de soccer », s'est rappelé Lehkonen. « Je veux m'inspirer beaucoup de Pleky. Il était super avec moi. C'était un vrai personnage aussi. C'était aussi un très bon leader. Évidemment, je veux apprendre certaines choses de lui et suivre son exemple. »

Quel joueur est le plus fort physiquement?

Quand on a demandé au directeur du secteur de la science et performance des Canadiens, Pierre Allard, quel joueur l'épatait dans la salle d'entraînement, sa réponse fut plutôt instantanée. 

« Chaque année, je suis époustouflé par la force physique de Shea Weber. C'est une brute du côté physique. Chaque année lorsque je le vois arriver dans la salle de musculation, tu peux voir qu'il est à un autre niveau », a souligné Allard à propos du capitaine du Tricolore. « Shea a toujours pris son conditionnement physique à coeur. »

Video: Shea Weber frappe des circuits à Kelowna

Allard a également mentionné les anciens défenseurs des Canadiens Sheldon Souray et Ryan O'Byrne comme des athlètes avec des habiletés similaires en termes de force naturelle, mais il croit que le joueur originaire de Sicamous, en Colombie-Britannique, de 6pi4p et de 230 lbs est finalement seul à ce chapitre.

« Il est au sommet. Simplement pour sa force et sa puissance. C'est vraiment impressionnant », a dit Allard. « Je suis impressionné chaque fois que je le vois. »

Video: Pierre Allard sur les tests physiques des joueurs

En bref, le leadership de Weber se fait même ressentir dans la salle de musculation.

« C'est un travailleur acharné. Il montre l'exemple à tout le monde dans la salle d'entraînement », a conclu Allard. « Le fait de l'avoir dans l'entourage et le voir travailler fort pour revenir d'une blessure la saison dernière, c'était quelque chose de bien. »

En voir plus