Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Danault: «Il a démontré son énorme potentiel cette année»

Nick Suzuki s'est une fois de plus mérité les éloges de ses coéquipiers après avoir mis la main sur sa première coupe Molson en carrière

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

BROSSARD - Malgré son jeune âge, Nick Suzuki peut déjà ajouter un titre à son curriculum vitae.

Le centre âgé de 20 ans est le récipiendaire de la coupe Molson pour le segment du mois de février. Il a inscrit quatre buts et dix points en 15 matchs lors du dernier mois.

Suzuki a ainsi mis la main sur sa première conquête de la coupe Molson en carrière.

Tweet from @CanadiensMTL: 10 points en 15 matchs et une premi��re Coupe Molson en carri��re. Un f��vrier productif pour Nick. 👌10 points in 15 games and a first career Molson Cup. February was a good month for Nick.#GoHabsGo pic.twitter.com/fI1VMPtWvr

L'ancien choix de premier tour (13e au total) des Golden Knights de Vegas en 2017 a également été en nomination à titre de recrue du mois dans la LNH.

Comme à l'habitude, Suzuki a reçu une belle vague d'amour de la part de ses coéquipiers à la suite de l'entraînement lundi au Complexe sportif Bell.

« Il a toutes les caractéristiques d'un bon joueur de hockey. Il a le comportement et le sens du hockey pour devenir un excellent joueur », a mentionné Carey Price. « Il a profité des opportunités qu'on lui a offertes cette saison. Il a été utilisé dans des situations difficiles et il a très bien répondu. »

Video: Carey Price à propos de la saison de Nick Suzuki

Grâce à une récolte de 13 buts, 27 mentions d'aide et 40 points en 67 matchs cette saison, le centre originaire de London, en Ontario, est devenu le premier attaquant depuis Michael Ryder en 2003-2004 à atteindre le plateau des 40 points à sa première campagne dans la LNH.

Suzuki reconnaît que Montréal peut être un marché difficile pour un joueur de première année, mais ce n'est rien pour embêter le cinquième meilleur pointeur des Canadiens cette saison.

« Je sais qu'il y a beaucoup de pression, mais c'est un réel honneur d'être ici. Je fais mes choses, je travaille fort et je ne parle pas trop dans le vestiaire », a souligné la recrue. « J'essaie d'apprendre de tous les gars. On a plusieurs bons leaders. J'observe beaucoup Phillip Danault, je le regarde aller chaque jour et j'apprends plusieurs choses de lui. »

Video: Nick Suzuki à propos de sa première coupe Molson

Les casiers de Suzuki et Danault sont d'ailleurs l'un à côté de l'autre dans le vestiaire du Tricolore.

Danault joue en quelque sorte le rôle de grand frère avec la recrue des Canadiens, notamment en ce qui a trait la position de joueur de centre.

« Il connaît un excellent rendement, surtout en tant que centre. On sait que ce n'est pas une position facile dans la Ligue. Tu as plusieurs responsabilités, mais c'est un centre naturel », a souligné Danault, qui totalise 13 buts et 45 points en 67 rencontres. « Il est capable de jouer dans les trois zones. Je crois qu'il a démontré son énorme potentiel cette année. »

Video: Phillip Danault au sujet de Nick Suzuki

Suzuki est la deuxième recrue ayant remporté le plus de mises au jeu cette saison dans la LNH.

Le joueur originaire de Victoriaville a également tenu à parler de l'importance du jeune attaquant en avantage numérique cette saison.

Suzuki occupe le premier rang de Montréal, à égalité avec Tomas Tatar, grâce à une récolte de 14 points en jeu de puissance.

« Il est très constant. Il a récolté 40 points jusqu'à maintenant cette année. Il a une bonne éthique de travail. Pour un jeune de 20 ans, la maturité n'est pas toujours présente au début, mais dans son cas, il est arrivé ici avec une grande maturité mentalement et physiquement », a précisé Danault. « Il a été un rouage important en supériorité numérique pour nous cette saison. Il va être encore plus important lors des prochaines années.

Tweet from @CanadiensMTL: Un 4������0������e point pour Nick Suzuki.A 4������0������th point for Nick Suzuki.#GoHabsGo pic.twitter.com/jKBmDwMwCX

L'entraîneur-chef Claude Julien abordait dans la même direction que ses joueurs.

« C'est un joueur intelligent. Il y a plusieurs choses qui font de lui un bon joueur. Je pense que l'expérience qu'il a acquise tout au long de la saison l'aide à devenir un meilleur joueur. Je vois un peu de fatigue dans son cas, mais c'est toujours le cas lors d'une première saison », a mentionné le vétéran entraîneur. « Il récupère bien, car il est intelligent. On a toujours trouvé qu'il avait un sens du hockey incroyable. Il continue à le démontrer. »

 Video: Conférence de presse de Claude Julien

En ce qui concerne le principal intéressé, il souhaite continuer à peaufiner son jeu, surtout en zone défensive.

« Je dirais sur l'aspect défensif. C'est un défi pour moi d'affronter les meilleurs trios adverses. Il y a plusieurs attaquants talentueux dans la Ligue et je continue à travailler pour m'améliorer le long des rampes et dans les cercles des mises au jeu », a expliqué Suzuki. « Je crois que je vais acquérir de l'expérience au fil des ans et je vais continuer de m'améliorer dans ma zone défensive. »

Tweet from @CanadiensMTL: Nick Suzuki compte maintenant sept points �� ses six derniers matchs!Make that seven points in the last six games for Nick Suzuki!#GoHabsGo pic.twitter.com/n7ltiICoyB

Suzuki et les Canadiens seront de retour en action mardi alors qu'ils affronteront les Islanders de New York au Barclays Center.

En voir plus