Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Danault : Essayer du nouveau

Phillip Danault s'est tourné vers le Pilates cet été pour aider à renforcer son corps et son mental en même temps

par Matt Cudzinowski. Traduit par Guillaume Ouimet. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Si Phillip Danault pouvait retourner dans le passé, il pratiquerait le Pilates depuis des années maintenant.

Cet été, l'attaquant de 25 ans a ajouté le système d'exercices à sa routine d'entraînement pour la toute première fois, dans l'espoir de renforcer ses muscles abdominaux et de demeurer alerte mentalement.

«Je fais beaucoup plus d'exercices au niveau de mes abdominaux afin d'être plus fort sur la glace et en-dehors de la glace également - être plus en équilibre. Tout part des abdominaux, alors c'est sur quoi je travaille» explique Danault, qui s'adonne à des entraînements de Pilates trois ou quatre fois par semaine, préférablement sur le toit de sa maison au bord d'un lac près de Québec. «Je prends cela au sérieux. Ça m'aide à guérir mentalement. C'est une fascinante façon de devenir plus fort et de demeurer focus en même temps. J'aurais aimé connaître le Pilates avant. Je me sens vraiment bien.»

C'est également le réchauffement parfait avant de sauter sur la glace pour ses leçons estivales de patinage avec l'entraîneur de renommée Raymond Veillette. L'entraîneur de conditionnement physique est celui qui a mis Danault en contact avec l'ostéopathe locale, Anne David, afin de l'introduire au Pilates, de lui montrer la base et de lui concocter un programme qu'il pourra utiliser durant la saison également. 

«Ça m'aide à me développer de la bonne façon. Ça fait travailler tous tes petits muscles afin de renforcer tes muscles plus gros» a mentionné le vétéran de quatre saisons dans la LNH. «Je le ferai avant chaque match cette année. J'ai deux séries différentes de Pilates. Une est plus difficile que l'autre. Je ferai probablement celle-ci une seule fois par semaine. Et puis, j'en ai une qui stimule tous les petits muscles afin d'être fin prêt à jouer - à lancer, à patiner, à pivoter. C'est vraiment spécifique. C'est un entraînement de 20 à 25 minutes qui touche à tous les muscles de ton corps.»

Sous la supervision de Veillette, Danault a continué de travailler sur sa vitesse, son agilité, sa mobilité et sur ses mains aux côtés de ses bons amis Patrice Bergeron, David Desharnais, Antoine Vermette et Marc-Édouard Vlasic.

Le natif de Victoriaville espère que tous ses efforts rapporteront en octobre, alors que les Canadiens essayeront de repartir à neuf, à la suite d'une saison 2017-2018 décevante.

«Je veux être un centre solide dans les deux sens de la patinoire à nouveau. Je veux être puissant sur mes mises au jeu et apporter un peu ce que j'ai apporté lors des deux dernières saisons, je veux progresser. Je veux passer à l'étape suivante» a mentionné Danault, qui a signé un nouveau contrat de trois saisons le 15 juillet dernier. «Je veux obtenir davantage de temps de glace en jouant bien. Je veux atteindre le prochain niveau. Je sais que j'ai encore plus de jus en moi. Je suis prêt pour cela. L'avantage numérique est une grosse portion du hockey et je veux en faire partie. Je n'ai pas joué en avantage numérique lors des dernières saisons, alors je cible certainement cette facette du jeu. Je veux être un centre efficace dans les deux sens, sur le désavantage numérique et à 5 contre 5. Je ferai tout ce que l'entraîneur me demandera de faire.»

Video: EDM@MTL : Danault fonce au filet et marque

Après avoir disputé seulement 52 rencontres la saison dernière en raison de blessure, dont son dernier match le 10 mars à Tampa Bay, il est conservateur d'affirmer que Danault est impatient de retourner sur la glace.

Il est affamé de victoires et veut aider à redresser le navire dès le départ.

«Nous voulons être bons en tant qu'équipe, nous voulons gagner et nous voulons avoir du plaisir tout au long de la saison. Nous devons avoir du plaisir à nouveau. L'an dernier, nous n'en avons pas eu» a partagé Danault. «Nous jouons au Centre Bell, qui est l'endroit le plus prestigieux où évoluer. C'est un honneur d'être là. Nous devons apprécier chaque seconde… C'est une nouvelle année. C'est une nouvelle énergie.»

Sur le fait de s'être marié…

Le 21 juillet dernier, Danault s'est marié à sa copine de longue date, Marie-Pierre Fortin.

À la suite d'une cérémonie dans l'église, une célébration a eu lieu au Musée National des Beaux-Arts du Québec.

Ses coéquipiers Nicolas Deslauriers, Jonathan Drouin, Charles Hudon et Paul Byron étaient présents lors des festivités, accompagnés de leur conjointe respective.

«Ils ont mis de la vie dans le party» a dit Danault en riant. «Nous les avons tous assis ensemble. C'était fantastique.»

Concernant la vie d'homme marié, Danault ne pourrait être plus heureux.

«C'est incroyable. Je suis heureux d'être avec elle et elle est heureuse d'être avec moi. Je me sens comme au début d'une nouvelle vie» a mentionné Danault. «Nous aurons la vidéo bientôt.»

Le couple a tenu sa lune de miel en Europe avant d'échanger leurs vœux afin que Danault puisse respecter son horaire d'entraînement.

Paris mes amis🇫 @mariepierref25 😘

Une publication partagée par Phillip Danault (@phildanault21) le

En voir plus